mercredi 22 novembre 2017

"L’île de Luna" d'Edgar Morin - Actes Sud

C’est un roman largement autobiographique, écrit depuis 70 ans, resté secret.
Enfant, Albert Mercier était heureux et plein d’imagination. A 11 ans, le décès de sa mère fut un véritable cataclysme pour lui. Et surtout le plus insupportable fut l’atmosphère oppressante liée au non-dit de son père et de sa famille qui ne parviennent pas à exprimer devant lui le moindre mot autour de ce deuil. L’enfant reste seul devant sa douleur. C’est poignant et cette histoire est vibrante de chagrin et de colère. C’est magnifiquement écrit, plein de poésie et il raconte avec violence tout ce qui se bouscule dans sa  tête dans cette période de deuil.
Elisabeth

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.