mercredi 21 juin 2017

"La veille de presque tout" de Victor del Arbol - Actes sud

Littérature espagnole.
« L'inspecteur Ibarra a été transféré depuis trois ans dans un commissariat de sa Galice natale après avoir brillamment résolu l'affaire de la petite disparue de Malaga. Le 20 août 2010, 0 h 15, il est appelé par l'hôpital de La Corogne au chevet d'une femme grièvement blessée. Elle ne veut parler qu'à lui… »
Un roman  très dense, émouvant et d'une profonde noirceur dans lequel l'auteur aborde différents thèmes tels que l'amour, le remords, la filiation, la vengeance, la vie et la mort mais aussi le poids du passé que chacun porte en soi. Gros coup de cœur pour ce roman magistral aux nombreuses ramifications.
A lire aussi du même auteur l’excellent roman "La tristesse du samouraï".
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.