mardi 28 février 2017

"Nos 14 novembre" d'Aurélie Silvestre - Jean-Claude Lattès

Aurélie a perdu son compagnon Mathieu le père de ses enfants au Bataclan. Dans ce récit  bouleversant mais qui est aussi un hymne de vie, elle  rend un bel hommage à sa famille,  à  ses amis qui l’ont  soutenu et  l’ont aidé à ne pas sombrer dans le désespoir. Témoignage dédié à ses enfants auxquels elle raconte ses souvenirs tels que la rencontre avec leur papa. Une belle leçon de courage !
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)

samedi 18 février 2017

"On regrettera plus tard" d'Agnès Ledig - Albin Michel

Eric et sa petite fille Ana Nina sillonnent les routes de France en Roulotte. Solitude Choisie.
Résultat de recherche d'images pour "on regrettera plus tard"Un soir de grosse  tempête, le vent et la pluie, ainsi qu’une forte fièvre qui terrasse Ana Nina les obligent à frapper à la porte de Valentine, la Roulotte est très endommagée et les chevaux épuisés.
Un orage peut- il détourner à lui seul  un destin que l’on croyait tout tracé ?
Beaucoup d’émotion, de générosité dans ce texte ; on explore ici les chemins imprévisibles de l’existence et du cœur.
Comme ses autres précédents livres une merveille ! (entre autre "Marie d’en haut »)
Lecture qui fait du bien.
Maria Corazza  (Médiathèque d’Eyguières)

jeudi 16 février 2017

"No Home" de Yaa Gyasi - Calmann Lévy

Résultat de recherche d'images pour "No Home  Yaa GYASI"
Ce roman nous raconte la lignée de 2 demi- sœurs sur 7 générations. Il commence fin  XVIIIème siècle au Ghana et se poursuit jusqu’à nos jours. Effia a été mariée à un gouverneur britannique qui dirige Cape Coast (pour la recherche des esclaves) et Esi, capturée puis vendue comme esclave aux Britanniques avant de partir en Amérique dans l’enfer des plantations. Chaque chapitre est un mini roman qui s’attache à l’histoire d’un descendant. Allers-retours constants entre la lignée restée en Afrique et celle parie en Amérique. C’est toute l’Histoire douloureuse de la condition noire au travers des décennies, en Afrique et en Amérique.
C’est un roman passionnant, très bien construit, très bien documenté, intelligent, poignant. On ne s’ennuie jamais. C’est un premier roman écrit à 26 ans.
Auteur à suivre absolument.               
Elisabeth.

jeudi 2 février 2017

"Berçeuses et comptines berbères" de Nathalie Soussana - Didier jeunesse

Afficher l'image d'origineComme d'habitude dans cette collection "Comptines du monde" de Didier Jeunesse, la qualité est au rendez-vous !
Très belles illustrations colorées de Virginie Bergeret. Les textes des chansons sont en langue originale, avec leur traduction en français.
Le CD : Très belles orchestrations. Musiques magnifiques et interprétations de qualité. (Voix masculines, féminines et enfantines).
Florence (Médiathèque d'Eygalières)