mardi 31 janvier 2017

"C'est moi qui éteins les lumières" de Zoyâ Pirzâd - Zulma

Ce roman n'est pas une nouveauté mais j'avais envie d'en parler car, ayant eu le temps de le lire très récemment, j'ai eu un gros coup de cœur.
Afficher l'image d'origineZoyâ Pirzâd, jeune romancière iranienne, nous offre avec ce magnifique livre, une chronique de la vie quotidienne de Clarisse, une mère de famille d'origine arménienne vivant en Iran.
C'est la peinture d'une époque révolue, avant la prise de pouvoir de Khomeiny en 1979, où les femmes pouvaient encore envisager leur émancipation, même si elles étaient le plus souvent jugées à l'aune de leur intérieur ou de leurs talents de cuisinière.
Loin d'être monotone, le rythme tranquille, l'écriture fluide de Zoyâ Pirzâd transcende le quotidien de Clarisse, qui se dévoue entièrement à sa famille, ses amis, qui vivent entre eux, se sentant plus arméniens qu'iraniens.
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.