mercredi 20 décembre 2017


Les bibliothécaires de Crocoeurdelivres vous souhaitent de belles fêtes de fin d'année !
 
Rendez-vous l'année prochaine pour de nouvelles aventures littéraires...

mardi 5 décembre 2017

"Le courage qu’il faut aux rivières" d'Emmanuelle Favier - Albin Michel

Couverture de "Le courage qu'il faut aux rivières", d'Emmanuelle Favier Pour avoir refusé un mariage arrangé, Manushe renonce à sa condition de femme. Elles est devenu une « vierge jurée » et a pris l’engagement de vivre sans homme.
Mais, lorsque Adrien un être énigmatique arrive au village il sème le trouble en elle et éveille un sensualité enfouie au plus profond d’elle-même.
Tout en étant proche du conte il y a une atmosphère très réaliste dans ce roman. Il porte en filigrane les codes encore en vigueur dans les Balkans, notamment en Albanie.
Un premier roman très fort .
« Etre une femme est une infirmité naturelle(…) être un homme est une illusion et une violence(…) être tout simplement un défi » - Tahar Ben Jelloun, « L’enfant de sable »
Maria (Médiathèque d'Eyguières)

vendredi 24 novembre 2017

"Summer" de Monica Sabolo - JC Lattès

Summer, 19 ans, disparait lors d’un pique-nique au bord du lac Léman, Benjamin est submergé par le souvenir.
Depuis ce drame, Summer (sa sœur) surgit dans ses rêves, et réveille les secrets de famille figés dans le silence et les apparences.
Comment survivre à la disparition d’un être cher ? Comment vivre avec les fantômes ?
Un roman puissant et bouleversant. A lire.
Maria (Médiathèque d'Eyguières)

mercredi 22 novembre 2017

"L’île de Luna" d'Edgar Morin - Actes Sud

C’est un roman largement autobiographique, écrit depuis 70 ans, resté secret.
Enfant, Albert Mercier était heureux et plein d’imagination. A 11 ans, le décès de sa mère fut un véritable cataclysme pour lui. Et surtout le plus insupportable fut l’atmosphère oppressante liée au non-dit de son père et de sa famille qui ne parviennent pas à exprimer devant lui le moindre mot autour de ce deuil. L’enfant reste seul devant sa douleur. C’est poignant et cette histoire est vibrante de chagrin et de colère. C’est magnifiquement écrit, plein de poésie et il raconte avec violence tout ce qui se bouscule dans sa  tête dans cette période de deuil.
Elisabeth

samedi 18 novembre 2017

"Une fille dans la jungle" de Delphine Coulin - Grasset

 La jungle de calais.
Six enfants et adolescents dans une ambiance de fin du Monde.
Comment survivre ? Un roman saisissant, âpre, dont on ne sort pas indemne !
Bouleversant !
 
Maria  (Médiathèque d’Eyguières)

jeudi 16 novembre 2017

"Underground railroad" de Colson Whitehead - Albin Michel

Cora, seize ans est esclave sur une plantation en Georgie.
Elle tente tant bien que mal de survivre à sa condition. Lorsque un autre esclave lui propose de s’enfuir , elle accepte au péril de sa vie, de gagner les états libres du Nord.
Elle va vivre une incroyable odyssée. Traquée comme une bête par un chasseur d’esclaves, elle doit fuir sans cesse.
Ce roman presque hallucinatoire, il explore avec originalité et maitrise les fondements et la mécanique du racisme.
A la fois, le récit d’un combat poignant et une réflexion terrifiante de l’histoire.
Un roman puissant, une histoire essentielle pour comprendre les américains d’hier et d’aujourd’hui.
Gros coup de cœur !
Maria (Médiathèque d'Eyguières)

vendredi 10 novembre 2017

"Ma place dans le puzzle" de Didier Jean ; Ill. Zad - Nathan

(Roman niveau CM - Collège)
Benjamin, élève de 4ème, fait du hip-hop au collège et vit seul avec sa mère artiste-peintre, jusqu'au jour où celle-ci tombe amoureuse de Serge.
Obligé de déménager dans un autre quartier, de changer de collège et de cohabiter avec les enfants de son beau-père, Benjamin voit sa vie bouleversée. Au moment où, malgré quelques difficultés, Benjamin commence à s'adapter à sa nouvelle vie, il est accusé d'avoir volé des objets et de l'argent. La tension est à son comble avec son beau-père, alors Benjamin décide de mener son enquête. Il finit par découvrir que le fils de son beau-père, Gauthier, est racketté et que c'est lui le voleur qui a laissé accuser Benjamin. Cette épreuve soude enfin la famille recomposée et Benjamin trouve "sa place dans le puzzle".
Bon roman, agréable à lire et qui aborde des thèmes que beaucoup d'enfants d'aujourd'hui connaissent : la famille recomposée, les relations souvent compliquées avec les beaux-parents, l'école; le racket mais aussi la solidarité et l'amitié.
Je pense qu'il peut toucher les enfants de l'âge du héros (12 - 14 ans environ). Agréable moment de lecture !
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

mardi 7 novembre 2017

"Sa mère" de Saphia Azzedine - Stock

Beau roman qui traite de la recherche d'identité et du besoin de reconnaissance.
Marie-Adélaïde, née sous X, a la rage au ventre. Elle veut retrouver sa mère coûte que coûte.
L'auteur jette un regard sur la société avec humour et ironie.
Un roman émouvant.
Charlette (Médiathèque d'Orgon)
 

jeudi 26 octobre 2017

"Véra" de Karl Geary - Rivages

Littérature irlandaise.
VeraPremier roman d’une grande originalité et d’une grande poésie. Original car cette histoire est racontée à la 2ème personne du singulier et l’on ne sait pas qui s’adresse à Sonny, le héros, tout au long  de ce roman. Ce récit raconte la vie d’un ado en Irlande dans une famille plutôt défavorisée où il a du mal à exister et sa rencontre avec Véra  une femme mûre, d’un autre milieu social dont il tombera amoureux.
Belle et tragique histoire d’amour. Coup d’essai réussi pour  Karl Geary que certains considèrent comme le fils spirituel de Ken Loach.
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)

mercredi 25 octobre 2017

"Sucre noir" de Miguel Bonnefoy - Rivages

Au centre de ce roman, la légende d'un trésor disparu qui vient bouleverser l'existence de la famille Otero.
C'est un livre  qui raconte le destin des hommes et des femmes en quête d'amour.
Le premier chapitre nous plonge dans un monde féérique ; un bâteau s'échoue en haut d'un arbre.
Une prose somptueuse nous entraîne dans ce village des Caraîbes où se mêle le merveilleux et la réalité.
Charlette (Médiathèque d'Orgon)

mardi 24 octobre 2017

"L’art de perdre" d'Alice Zeniter - Flammarion

 De la Kabylie en 1930 jusqu'à nos jours  en France l’héroïne Naïma  retrace l'histoire de sa famille, d'Ali, son grand-père harki et d'Hamid son père .Un passé dont son père refuse de parler. Dans ce roman  Alice Zeniter parle de colonisation de transmission, d’intégration. Un superbe texte écrit avec justesse et pudeur, sans préjugés. Prix littéraire Le Monde 2017.
Coup de cœur.
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)

vendredi 20 octobre 2017

"Femme à la mobylette" de Jean-Luc Seigle - Flammarion

Reine n’arrive plus à faire face au quotidien devenu trop difficile pour elle.
Résultat de recherche d'images pour "la femme à la mobylette jean luc seigle"Sans travail, sans argent et seule avec trois enfant, arrive à peine à nourrir, repas du soir est fait de lait et de pain. Humiliée sans cesse à force de frapper aux portes, elle à bout de force, et s’enfonce dans la détresse chaque jour un peu plus. Découragée elle envisage le pire…
Mais, peut être que la solution est dans la découverte d’une Mobylette bleue qu’elle aperçoit dans le jardin sous un tas de détritus.
Un récit amer et sensible sur l’injustice de la vie. Un roman d’une grande sensibilité.
A lire.
Maria (Médiathèque d'Eyguières)

jeudi 19 octobre 2017

"Le coeur battant de nos mères" de Brit Bennett - Autrement

Nadia a 17 ans et la vie devant elle. Mais quand elle perd sa mère (qui se suicide) elle tombe enceinte, avorte et tout change.
Résultat de recherche d'images pour "Le coeur battant de nos mères de Brit Bennett"Luke son petit ami lui donne de l'argent pour avorter et ne vient pas la chercher à la sortie de la clinique. Malgré son amitié avec Audrey (qui a été rejetée par sa mère), comme prévu elle part à l'université, voyage, fait de nombreuses connaissances.
Mais elle retourne dans sa ville natale car son père est malade.
Nous suivons pendant une décennie ces trois personnages pour qui le secret de l'avortement de Nadia va guider le destin.
Une belle réflexion sur l'amour maternel, sur l'amitié.
Roman facile à lire.
Charlette (Médiathèque d'Orgon)

mercredi 18 octobre 2017

"Mon père sur mes épaules" de Metin Arditi - Grasset

 Récit.
Ce récit très court, d'un fils qui parle de son père disparu, est d'une délicatesse infinie.
C'est magnifique !!
Non, les pères ne sont pas parfaits, et même lorsqu'on atteint l'âge adulte, on est toujours un petit enfant face à eux.
L'écriture a permis à Metin Arditi de mieux comprendre son père et de l'aimer malgré tout.
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

mardi 17 octobre 2017

"Mon bébé" et "Mon château" d'Ilya Green - Nathan

Résultat de recherche d'images pour "mon bébé ilya green"
Album Bébé.
Ilya Green, jeune auteure et illustratrice française, à découvrir, avec un style bien à elle. On reconnaît tout de suite ses dessins : les personnages sont toujours très expressifs, les couleurs très présentes.
"Mon bébé" et "Mon château" sont deux albums cartonnés, qui parlent du jeu des jeunes enfants (la poupée et les cubes).
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

mercredi 4 octobre 2017

"Les petites victoires" de Yvon Roy - Rue de Sèvres

COUP DE COEUR
Cette bd est un petit bijou qui ne laisse pas indifférent. Mais elle s’adresse à un public adulte. Ce roman graphique est  une œuvre autobiographique sur le thème de l'autisme.

Chloé et Marc sont les heureux parents d'Olivier. Les premiers mois, tout se passe bien mais ils se rendent vite compte que leur enfant ne parle pas et est différent des autres. Le diagnostic tombe : Olivier est autiste. Marc, très inquiet pour l'avenir de leur fils, a le sentiment d'être dépassé mais il va rapidement apprendre à faire face et à trouver ses propres solutions pour aider son fils à évoluer le plus possible. Mais le couple ne résiste pas au handicap, il se sépare. D'abord en école spécialisée, Olivier va intégrer ensuite une école ordinaire et grandir, à l'image de ses parents qui vont évoluer pour l'accompagner au mieux.  Comme l’écrit Régis Loesel  « j’ai été profondément ému par ce récit ».
Une très belle bd qui me rappelle celle de Fabien Toulmé « Ce n’est pas toi que j’attendais ».
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

mardi 3 octobre 2017

"Viser la lune" de Anne Fleur Multon - Poulpe fiction

De la série Allo sorcières.
Résultat de recherche d'images pour "viser la lune Allo sorcieres"Aliénor, passionnée de sciences, vit en Guyane où elle regarde les fusées décoller vers les étoiles. Itaï est une joueuse hardcore de League of Legends qui habite en Nouvelle-Calédonie. Maria, dévoreuse de séries, réside au Québec. Et Azza est une Française de la métropole (Lyon) mordue de handball !
Ces quatre pétillantes jeunes filles se sont rencontrées sur Twitter, papotent sur Skype et décident un jour de lancer leur chaîne YouTube.
Une grande aventure en perspective !
Elles finiront par se rencontrer en France. Aliénor rencontrera enfin son grand-père paternel. Les aventures ne sont pas prêtes de s’arrêter !
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

mercredi 27 septembre 2017

"Opération Groenland" de Ismael Khelifa et Joelle Passeron - Poulpe fiction

 4 adolescents  de 4ème d’Annecy sont choisis après candidature pour une mission écologique au Groenland. Nous suivons donc les aventures antarctiques de la Team aventure composée de  Fatou, Vicky, Hugo et Yanis avec leur coach, Alice. Les chiens de traineaux, la rencontre avec les Inuits, leurs coutumes, la chasse aux phoques, les nuits sous tente, la rencontre d’un ours polaire, l’apprentissage du kayak, le baguage des narvals… bref tout est réuni pour un très bon roman d’aventure qui ne nous laisse pas de glace !
Coup de cœur de ma fille, 12 ans.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

mardi 26 septembre 2017

"Summer" de Monica Sabolo - JC Lattès

Cela fait 24 ans que Benjamin est hanté par la disparition de sa sœur  Summer, jeune adolescente, lors d’un pique -nique au bord du lac Léman.  Mal dans sa peau, de thérapie en thérapie, il essaie de comprendre  et enquête pour trouver des réponses à des questions qu’il se pose depuis si longtemps. Roman  qui sonde la vie des familles de la riche bourgeoisie.
Résultat de recherche d'images pour "Summer   Monica Sabolo      JC Lattès"Suspense, mélancolie et poésie, tous les ingrédients pour un très beau moment de lecture.
Très gros coup de cœur !
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)

mercredi 20 septembre 2017

"Le p’tit bossu qui en avait plein le dos" de Gigi Bigot et Pauline Comis - Didier Jeunesse

Très joli conte qui aborde le thème de l’exclusion et l’importance de la parole libératrice.
Résultat de recherche d'images pour ""Le p’tit bossu qui en avait plein le dos" de Gigi Bigot et Pauline Comis" On raconte qu’un petit bossu était le souffre-douleur  de ses camarades. Un jour, de sa bosse, sont sorties  deux grandes ailes. Aussitôt, le voilà qui s’est envolé, loin de son village… Par solidarité, les oiseaux décident  de partir avec lui. Puis, les fleurs, les champs, les vaches  s’enfuient aussi… laissant le pays triste et gris. Les années ont passé, l’histoire est racontée à une petite fille.  Décidée à y croire, elle part à la recherche du bossu…  Grâce à une marque d’attention et un peu d’amitié,  le petit bossu accepte de revenir parmi les hommes,  ramenant avec lui nature, la couleur et la joie.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

mardi 19 septembre 2017

"Une histoire des abeilles" de Maja Lunde - Les presses de la cité

Littérature norvégienne
Résultat de recherche d'images pour "Une histoire des abeilles  Maja Lunde     Les presses de la cité"Roman choral sur 3 époques (1850-2007-2098). Des histoires familiales avec comme fil conducteur l’apiculture, les abeilles et le désastre annoncé avec la disparition de celles-ci …  Cette saga  traite aussi des rapports entre générations avec  les attentes des uns et la peur de décevoir des autres.
Un premier roman très réussi,  passionnant et original, avec une fin qui laisse un peu d’espoir !
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)

jeudi 14 septembre 2017

"La coccinelle de Saïdou" de Patrick Hétier et Nathalie Dieterlé - Didier jeunesse

Résultat de recherche d'images pour "la coccinelle de saïdou Patrick Hétier et Nathalie Dieterlé"La maman de Saïdou lui offre une coccinelle. Une jolie coccinelle qui  tient dans son poing fermé ! Mais une poule passe par là et, horreur,  gobe la coccinelle ! Un malheur n’arrive jamais seul : la poule  ne perd rien pour attendre et la voilà à son tour avalée par l’aigle !  C’est à cet instant qu’arrive le serpent…
Un conte-randonnée d’origine africaine qui met en scène la chaîne  alimentaire et qui fonctionne sur le principe si efficace du perdu-trouvé ! Album Joyeux sur fond d’Afrique.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

samedi 9 septembre 2017

"Un cri sous la glace" de Camilla Grebe - Calmann-Lévy

ROMAN POLICIER
Résultat de recherche d'images pour "Un cri sous la glace de Camilla Grebe"Emma, la trentaine, travaille dans un magasin de mode. Elle entretient une liaison secrète avec Jesper, son patron. Mais le soir de leurs fiançailles, il ne vient pas au rendez-vous. Quelque temps plus tard, on retrouve chez lui le cadavre d'une femme, la tête tranchée, et Jesper a disparu. Peter, un inspecteur expérimenté, est chargé de l'enquête. Pour cela, il doit faire équipe avec Hanne, une ancienne profileuse. Seul problème, ils ont eu une liaison à laquelle il a mis fin dix ans plus tôt.
Chaque personnage, dans cette intrigue, a sa part d'ombre. Pas de super héros, mais chacun est poursuivi par ses fantômes, et doit faire face, à un moment ou un autre, à son passé. Les retours en arrière réguliers lèvent peu à peu les mystères qui entourent les protagonistes de ce roman, qu'il faudrait presque lire deux fois, une fois la fin dévoilée… Bref, un excellent livre, à la fois policier et psychologique… et un nouveau nom a retenir dans la littérature policière suédoise.
Premier roman écrit en solo, et je pense qu'on retrouve quand même les influences de sa sœur psychiatre. Mais chut ! N'en disons pas trop...
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

jeudi 7 septembre 2017

"Et soudain la liberté" d'Evelyne Pisier et Caroline Laurent - Les Escales

Résultat de recherche d'images pour "Et soudain la liberté   Evelyne Pisier et Caroline Laurent     Les Escales" Biographie romancée d’Evelyne Pisier  née en 1941 (première femme agrégée de droit public.) De très beaux portraits de femmes et un rappel de ce qu’était la vie en France et dans les colonies dans les années 50 et 60. L’éditrice Caroline Laurent qui a travaillé avec Evelyne Pisier sur le manuscrit y rajoute ses notes et nous raconte sa propre histoire dans de courts chapitres, ainsi que l’amitié qui est née entre les deux femmes. Evelyne Pisier ne verra pas son roman terminé puisqu’elle décède en février 2017.   Très beau et émouvant roman.
Dominique  (Bibliothèque de Mollégès)                     

mardi 5 septembre 2017

"Emma à Rome" de Claire Frossard et Christophe Urbain - Belin jeunesse

J'avais adoré "Emma à New York", et j'ai bien aimé celui-ci, qui est plus que celui qui se déroule à New York, une véritable visite guidée de la ville de Rome.
Résultat de recherche d'images pour "emma à rome"L'originalité de ces albums, le mélange des illustrations dessinées (les personnages principalement) et les photos pour le décor, en font des livres magnifiques.
L'histoire est gentillette : Emma et son copain parisien vont à Rome voir Old Joe qui est cuisinier et doit participer à un concours.
Cette trilogie, "Emma à NY", Emma à Paris" et "Emma à Rome", peuvent vous servir de base pour un tour du monde en histoires avec des enfants à partir de 5-6 ans.
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

vendredi 1 septembre 2017

"Farallon Islands " d'Abby Geni - Actes Sud

Premier roman.
Résultat de recherche d'images pour "« Farallon Islands », d'Abby Geni" Inutile de dire que les iles Farallon, au large de San Francisco,  ne sont pas une grande destination touristique. Autrefois exploitées pour les peaux d'otaries, et les œufs d'oiseaux,  ce  sont actuellement des îles protégées.
C'est pourtant là que part Miranda, une jeune photographe trentenaire, habituée à courir le monde, armée de ses appareils photo. Six personnes sur place, pas d'accueil chaleureux, ces biologistes vivent dans leur monde, et Miranda a bien du mal à y trouver sa place. Durant une année, elle partage la dure existence de ces hommes et femmes dans l'unique maison où tous cohabitent.
Voici un huis clos étouffant. On se demande au premier abord ce qui peut bien se passer dans cet univers hostile, à part cohabiter dans un refuge et faire des relevés sur les animaux. Mais l'ambiance devient lourde,   les hommes et femmes dévoilent peu à peu leur vraie nature, et la psychologie des personnages apparaît de plus en plus complexe au fil des pages. La fuite  de Miranda comme point de départ de ce roman fait deviner qu'un drame s'est produit…
Un très bon roman psychologique, et en prime un voyage dans ce qui semble être le bout du monde. A découvrir absolument.
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

jeudi 31 août 2017

"Mille ans après la guerre" de Carine Fernandez - Escales

La guerre d'Espagne et le franquisme vus par Médianoche, un paysan quasi illéttré.
A l'annonce de l'arrivée de sa soeur qui vient vivre chez lui, il;décide de partir revoir son village. Au cours de ce voyage tous les souvenirs qui le hantaient remontent à la surface.
 L'auteur nous entraîne dans les années noires de l'Espagne.
Avec une écriture sobre et poétique, l'auteur nous entraîne dans les années les plus noires de l'Espagne.
Miguel se libérera-t-il de son passé ?
Il faut absolument lire le roman pour le découvrir.
Charlette (Médiathèque d'Orgon)

mardi 29 août 2017

"La salle de bal" d'Anna Hope - Gallimard

Résultat de recherche d'images pour "La salle de bal d'Anna Hope edition Gallimard"Lors de l'hiver 1911, l'asile d'aliénés de Sharston dans le Yorshire accueille une nouvelle pensionnaire, Ella, qui a brisé une vitre de la filature où elle travaillait depuis l'enfance.
Nous entrons dans l'asile et nous suivons la vie d'Ella, Chem qui devient son amie , de John et celle du docteur Fuller en charge des patients.
Il y a une salle de bal et chaque vendredi les patients méritants dansent, sous le regard du docteur Fuller qui dirige l'orchestre.
Mais Fuller est séduit par la thèse de l'eugenisme et par le projet de loi sur le contrôle des faibles d'esprits.
Ce projet va avoir des conséquences ....
A partir d'une réalité historique méconnue (le programme sur l'eugénisme a été voté en 1913 entrainant la stérilisation forcée des "simples d'esprits", l'auteur nous entraîne dans une histoire bouleversante.
Charlette (Médiathèque d'Orgon)

jeudi 24 août 2017

"Chère Ijeawele" de Chimamanda Ngozi Adichie - Gallimard

 Petit livre coup de poing de l'auteure nigériane Chimamanda Ngozi Adichie, qui écrit une longue lettre à l'une de ses amie qui vient d'accoucher d'une petite fille. Cette dernière lui a demandé des conseils pour élever sa fille de façon "féministe" et l'auteure répond en 15 points, avec humour et sincérité.
C'est à mon avis un livre universel et indispensable !!
A lire et  à faire lire à toutes les femmes, les jeunes filles et surtout les hommes, pour que enfin l'égalité homme - femme soit pleine et entière, et que les femmes cessent d'être soumises, persécutées, inférieures sur notre belle planète.
GROS GROS GROS COUP DE COEUR.
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

vendredi 11 août 2017

"Wadjda et le vélo vert" de Haifaa Al Mansour - Gallimard jeunesse

Wadjda, 11 ans, est une jeune écolière qui habite Riyad, la capitale de l'Arabie Saoudite. Et comme toutes les filles ou femmes de ce pays, elle doit supporter énormément de contraintes ! Malgré tout, , grâce  à des "petits riens", elle résiste. (elle fait semblant de chanter l'hymne religieux à l'école, elle joue avec son ami garçon Abdallah, elle a installé une antenne sur son toit pour écouter des radios étrangères dans sa chambre...). Son rêve ? Posséder un vélo ! Sauf qu'en Arabie Saoudite, les femmes et les jeunes filles sont interdites de faire du vélo ou de conduire. Pourtant Wadjda a déjà repéré le vélo qu'elle veut acheter avec l'argent de ses "trafics" (elle enregistre des cassettes et elle fabrique des bracelets qu'elle revend à ses copines d'école). Mais ce vélo coûte très cher. Un jour, une opportunité s'offre à elle : un concours de psalmodie des versets du Coran est organisé dans son école, avec une récompense à la clef. Plus personne ne reconnaît Wadjda, qui tout à coup devient "une petite fille modèle" et s'applique soudain à apprendre ces versets. Bien sûr elle gagne le concours, mais la directrice de l'école ne lui donne pas l'argent de la récompense et en fait don à "la cause palestinienne". Wadjda est très en colère et triste, et le devient encore plus lorsqu'elle rentre chez elle et que sa mère lui apprend que son père vient de la répudiait et qu'elles sont dorénavant toutes seules.
Ultime geste de résistance : sa maman lui a acheté son vélo vert !!
 
Magnifique roman qui m'a énormément touché ! A recommander à toutes les jeunes filles. Grâce à son regard réaliste et sincère, l'auteur, qui est aussi la 1ère réalisatrice de cinéma saoudienne, nous fait découvrir, sans volonté de jugement, les réalités d'une vie à mille lieues de la nôtre.
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

jeudi 3 août 2017

"Jardin des colonies" de Thomas B.Reverdy et Sylvain Venayre - Flammarion

Un écrivain veut écrire un roman d'aventure et il décide de raconter la vie de Jean Thadée Dybowski
qui dans les années 1880 voyagea en Afrique et fut nommé directeur du Jardin colonial de Nogent en 1890. A cet effet, il rencontre un jeune historien et visitent ensemble le Jardin colonial.
Leur promenade est l'occasion d 'évoquer le passé colonial de la France et sa représentation
C'est intelligent, passionnant.
Une écriture fluide.
A la fin du roman nous avons une envie folle d'aller nous promener dans le jardin colonial de Nogent qui vient d'être ouvert au public.

Charlette (Médiathèque d'Orgon)

mardi 1 août 2017

"La Daronne" d'Hannelore Cayre - Métaillé

Patience Poretefeux, 53 ans, veuve, mère de deux filles adultes, fille d'une mère dont elle doit assumer financièrement son séjour dans une maison de retraite, traductrice pour le ministère de la Justice qui la paie au noir.
Au détour d'une conversation qu'elle doit traduire sur un trafic de drogue, lui vient l'idée de faire du trafic.

Un roman original, drôle, ironique, plein d'humour qui aborde des sujets de société avec justesse (les maisons de retraite, la fin de vie, les difficultés psychologiques et financières des enfants lorsque les parents sont placés) mais également le trafic de drogue.
Bref, un excellent roman.

Charlette (Médiathèque d'Orgon)

mardi 4 juillet 2017

"Shiro et les Kamishibai" de Manuela et Zad - Utopique

Un conte en musique.
Résultat de recherche d'images pour "shiro et les kamishibaïs" En face de la maison de Shiro, il y a cet homme qui sort chaque jour avec son vélo. Shiro découvre qu'il est conteur de kamishibaïs. Enfant, Shiro vient fidèlement écouter ses histoires... Devenu adulte, il travaille et met chaque sou de côté pour s'acheter un beau costume. Mais dès qu'il le peut, il vient écouter le vieil homme jusqu'au jour où celui-ci n'est pas au rendez-vous.
Shiro découvrira en vitrine le kamishibaï de son ami conteur. Il laissera son costume pour acheter le kamishibaï et devenir conteur à son tour.
La rencontre et l’amitié d’un enfant et d’un conteur d’histoire Kamishibai sur la place d’un village.
Très bel album sur la transmission – Coup de CŒUR
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

"Elle est bonne ?" de Jean Gourounas - Atelier du poisson soluble

Dans la même veine de « Alors, ça mord », le comique de répétition. On retrouve les mêmes et on recommence ! Elle est bonne ?










Marielle (Bibliothèque de Mollégès)
 

jeudi 29 juin 2017

"L’envol des couleurs" de Hélène Kerillis - Léon art & stories – art fiction

Album doc sur le peintre Vermeer.
Elisabeth habite dans une ville étrange où tout le monde est obligé d’aimer le Bleu. Elle est tombée amoureuse de Melchior, un jeune homme de la ville Rouge. Une histoire d’amour qui finit bien aux couleurs de Vermeer. Un bel album sur les couleurs et leurs mélanges.
Un doc en fin d’ouvrage sur l’artiste peintre. Très intéressant.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

"Les deux colombes – Picasso" de Géraldine Elschner et Zaü - L’élan vert

Un album inspiré de l'oeuvre "La Colombe de la paix " de Picasso
Le voyage de la colombe multiplie les clins d’oeil à Picasso.
Un album qui prône la paix.
Il y a un dossier pédagogique très complet sur internet pour travailler avec les enfants en classe.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

mardi 27 juin 2017

"Une histoire de bonheur" d'Emmanuel Volant - Bilboquet

Émile vit dans une famille où tout le monde collectionne quelque chose. . Après avoir beaucoup cherché ce qu’il pourrait lui aussi collectionner, Emile veut devenir collectionneur de  petits bonheurs . Mais, un jour, un oiseau vient se poser sur l'épaule d'Émile. Seulement voilà, cet oiseau-là, c'est un oiseau de malheur...  De jolies illustrations.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

vendredi 23 juin 2017

"Mes premières enquêtes : remous à la piscine" d'Emmanuel Trédez et Maud Riemann - Auzou

Enzo se rend à la piscine avec ses parents et Max, le coquin, qui s'était caché dans son sac ! Bientôt, Enzo reçoit des messages codés : on lui demande d'agir contre un voleur d'affaires de piscine ! De toboggans en bain à remous, Enzo mène l'enquête, avec son chien Max !
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

mercredi 21 juin 2017

"La veille de presque tout" de Victor del Arbol - Actes sud

Littérature espagnole.
« L'inspecteur Ibarra a été transféré depuis trois ans dans un commissariat de sa Galice natale après avoir brillamment résolu l'affaire de la petite disparue de Malaga. Le 20 août 2010, 0 h 15, il est appelé par l'hôpital de La Corogne au chevet d'une femme grièvement blessée. Elle ne veut parler qu'à lui… »
Un roman  très dense, émouvant et d'une profonde noirceur dans lequel l'auteur aborde différents thèmes tels que l'amour, le remords, la filiation, la vengeance, la vie et la mort mais aussi le poids du passé que chacun porte en soi. Gros coup de cœur pour ce roman magistral aux nombreuses ramifications.
A lire aussi du même auteur l’excellent roman "La tristesse du samouraï".
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)

mardi 20 juin 2017

"Ton premier livre de cuisine végane" de Ruby Roth - Ed. Age d’homme

Un livre de recettes véganes à préparer avec les enfants.
Résultat de recherche d'images pour "Ton premier livre de cuisine végane" de Ruby Roth"Pour un public sensible et averti car dans certaines recettes, on trouve des ingrédients que l’on a pas toujours chez soi.
Recettes sympas, comme les chips de choux Kale, ou la sauce betterave.
Il y a les boissons, les sauces, les petites faims, les grosses faims, les salades et les desserts.
La liste des courses (p. 116) est très utile ! Et en fin d’ouvrage, l’index et des liens internet sur l’auteur, incontournable dans le monde vegan. Sympa !
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

samedi 17 juin 2017

"La tresse" de Laetitia Colombani - Grasset

Il faut aller jusqu'au bout de ce roman pour savoir ce qui relie ces trois femmes. Smita, indienne intouchable, ne veut pas que sa fille subisse la même vie qu'elle, à savoir vider les latrines des autres. Il y a Giulia, fille d'un entrepreneur sicilien, fabricant de perruques à base de cheveux naturels. Et il y a aussi Sarah, femme d'affaires dans un cabinet d'avocat à Montréal.

Outre  Smita, qui veut changer son mode de vie, Giulia apprend que l'entreprise de son père est pratiquement en faillite. Elle ne veut pas se laisser abattre, et va trouver une solution. Sarah apprend qu'elle a un cancer, et s'efforce de le cacher dans son travail. Mais, « quand on  nage au milieu des requins, il vaut mieux ne pas saigner... »

Je vous laisse découvrir ce magnifique premier roman de Laetitia Colombani, plutôt scénariste, réalisatrice et comédienne. Gros coup de coeur.
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

mercredi 14 juin 2017

"La tristesse des éléphants" de Jodi Picoult - Actes Sud

Roman choral. Il y a tout d'abord Jenna, une adolescente de treize ans, à la recherche de sa mère depuis dix ans, depuis qu'elle a disparu après un drame. Il y a Serenity, voyante aux cheveux roses, ayant perdu pied après une mauvaise prédiction touchant un notable, Virgil, l'ancien policier en charge de la disparition d'Alice Metcalf et  détective désabusé, et finalement Alice, la maman de Jenna.
Mais les personnages centraux, ce sont les éléphants, dont Alice étudie le comportement tout d'abord au Botswana, où elle rencontre Thomas, en charge d'une réserve les protégeant aux Etats-Unis. Elle l'y rejoindra, donnera naissance à Jenna et l'aidera dans ce refuge. Mais peu à peu, Thomas sombre dans la folie…
La tristesse des éléphants par PicoultMélange de « documentaire animalier », d'enquête, d'humour et de surnaturel, je ne vous en dis pas plus , je vous laisse découvrir ce magnifique roman (édité pour la première fois chez Actes Sud). Les personnages peuvent paraître caricaturaux, et pourtant tout coule dans  ce récit qu'on n'arrive pas à lâcher. Jenna est poignante dans sa recherche, avec sa grand-mère mutique sur la disparition de sa fille, Virgil et Serenity veulent  rattraper leurs échecs, et la fin est tout simplement …. époustouflante.

N'hésitez pas à consulter le site du « Sanctuaire des Eléphants », dans le Tennessee, qui donne corps à ce roman. Vous sortirez de tout ceci avec une autre vision de ces animaux, une meilleure compréhension de leurs rites, et l'envie furieuse de protéger cette espèce contre l'exploitation qui en est faite.
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

mardi 13 juin 2017

"Un été à quatre mains" de Gaëlle Josse - Ateliers Henry Dougier

Résultat de recherche d'images pour "un été à quatre mains josse"En 1824, un été dans la vie de Franz Schubert, compositeur autrichien (Vienne). Il a 27 ans, se remet d’une maladie vénérienne, d’échecs amoureux, il est sans le sou. Il a été invité pour être maitre de musique de 2 jeunes filles dans une famille de la haute aristocratie. Cela se passe en Hongrie dans la magnifique résidence d’été peuplée de domestiques. Ceci est véridique, tout le reste est fiction.
Gaëlle Josse nous décrit avec beaucoup de délicatesse et de sensibilité le talent, l’amour de la musique, la passion amoureuse. Franz s’éprend de Caroline, la plus jeune sœur, mais vu les différences de classe sociale, c’est un amour impossible…..Ce pauvre Franz si doué, mais pas très beau, si timide et mal à l’aise dans cette riche famille... En même temps, elle raconte avec beaucoup de finesse et de détails, une époque, une société.
Ce livre n’est pas une biographie, mais c’est l’œuvre d’une Artiste. C’est un petit bijou de 87 pages dans lequel transparait toute l’affection que Gaëlle Josse a pour Franz Schubert. C’est magnifiquement écrit.
Elisabeth.

jeudi 8 juin 2017

"Ouvre les yeux" de Matteo Righetto - Ed. La dernière Goutte

Ce livre est une merveille, ce livre est sublime !
 
Résultat de recherche d'images pour "ouvre les yeux matteo righetto"Le sujet étant délicat on pourrait être dans le pathos et ce n’est pas le cas.
Il s’agit de l’intimité et de l’essence même du couple, mais pas seulement, il y a vraiment autre chose…
Et pour finir quand vous aurez compris à quoi il fait référence cela vous arrachera le cœur. Un livre qui vous bouleverse au plus profond de vous-même.
 
A lire absolument !
 
 Maria (Médiathèque d'Eyguières)

samedi 27 mai 2017

"Le roi et le premier venu" d'Alain Serge Dzotap ; Ill. Anne-Catherine De Boel - Pastel

Très bonne histoire, très bien écrite, sur le pouvoir.
Résultat de recherche d'images pour "le roi et le premier venu"Les illustrations sont magnifiques, colorées et expressives.
A raconter à partir de 5 ans.

Le roi de la savane, le lion, décide un jour de ne plus régner avec bonté mais de faire peur à ses sujets. Alors il demande au 1er venu, la hyène, ce qu'il faut qu'il fasse pour être craint comme un vrai roi. Petit à petit, la hyène devenue son conseiller prend le pouvoir et dicte ses faits et gestes au roi, jusqu'à la chute finale, pleine de saveur !
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

vendredi 26 mai 2017

"Flora Banks" d'Emily Barr - Casterman

Résultat de recherche d'images pour "Flora Banks d'Emily Barr" Flora Banks a 17 ans mais depuis l'âge de 10 ans, sa mémoire s'efface constamment. Elle n'a qu'une seule amie, Paige, jusqu'au jour où elle se fâche avec elle. A la suite d'une soirée lui reste un souvenir : elle a embrassé Drake, le petit copain de Paige qui part dès le lendemain dans le Spitzberg, en Arctique. Elle partira là-bas, seule, échappant à la surveillance étroite de ses parents, partis en France rejoindre leur fils aîné, gravement malade.
Je n'en dirai pas plus, car cette histoire est vraiment passionnante,  pleines de rebondissements, je l'ai lu d'une traite !
Au début, on est un peu déstabilisé par l'état de Flora, par la façon de raconter de l'auteur (beaucoup de répétitions par exemple) mais cela fait vraiment entrer dans la peau de cette jeune fille et nous rendre compte (peut-être un peu) de ce que cela peut être d'avoir une mémoire qui s'efface et de devoir tout noter pour se rappeler de ce que l'on a fait il y a quelques heures, des gens que l'on a rencontré, etc. En plus, la plupart des personnages sont bienveillants et ça fait du bien.
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

jeudi 18 mai 2017

"Le carnet rouge" d'Annelise Heurtier - Casterman poche

Niveau Collège.
Résultat de recherche d'images pour "Le carnet rouge" d'Annelise Heurtier"Bon roman, facile à lire et instructif car il met en lumière la condition de certaines petites filles au Népal. (Les Kumari royales : petites filles élevées dans des temples et considérées comme l'incarnation d'une déesse).
Voici donc l'histoire de Marie, 16 ans, dont la grand-mère était népalaise. Elle n'en sait pas plus car sa mère a toujours refusé de parler de ses origines et de sa mère qu'elle a quitté à l'âge de 18 ans. Grâce à Jean, le mari de sa grand-mère, Marie va remonter le fil de son histoire familiale maternelle car il lui transmet un carnet rouge où sa grand-mère raconte toute sa vie, de son enfance au Népal jusqu'à sa rencontre avec Jean et son arrivée en France.
Vous résumez en détails ce livre serait trop long car il est dense et plein de rebondissements, aussi je vous recommande fortement de le lire.
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

jeudi 11 mai 2017

"Les filles au lion" de Jessie Burton - Gallimard

Par l’auteur de l’excellent roman "Miniaturiste" en 2015.
Résultat de recherche d'images pour "Les filles au lion   Jessie Burton      Gallimard" Nous sommes dans les années 1960 à Londres. Odelle originaire des Caraïbes rêve de devenir écrivain. Elle est embauchée dans une galerie d’art et travaille pour Marjorie Quick qui l’encourage à écrire. Dans le même temps elle fait la connaissance d’un charmant jeune homme Lawrie qui cherche à connaître la valeur et la provenance d’un tableau que sa mère lui a légué. Deux jeunes femmes et un lion sont représentés sur ce tableau. Odelle veut en savoir plus sur ce tableau et mène une enquête qui l’emmènera en Andalousie dans les années 1930…
Enigme, amour, histoire et politique tout est réuni pour passer un très beau moment de lecture.
Dominique (Bibliothèque de Mollégès).

vendredi 21 avril 2017

"Le grand saut" de Florence Hinckel - Nathan

A La Ciotat, six amis, entrent en classe de terminale. Iris, Paul, Rebecca, Marion, Alec et Sam se connaissent depuis la 6ème et s'apprêtent à faire "le grand saut" : les études, la vie d'adulte.
Résultat de recherche d'images pour "le grand saut florence hinckel"L'histoire de ce premier tome, car il y aura une suite, se déroule de la rentrée de septembre au mois de novembre.
C'est un roman très juste sur l'adolescence, avec ses tourments, ses histoires d'amitié ou d'amour... Les six personnages connaissent tous différents problèmes amoureux ou familiaux que l'on suit avec intérêt. Vivement la suite !
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

vendredi 14 avril 2017

"Les larmes noires sur la terre" de Sandrine Collette - Denoël

Résultat de recherche d'images pour "Les larmes noires sur la terre     Sandrine Collette   Denoël"Dans ce roman , nous sommes sur un fil entre réalité et fiction, nous nous retrouvons  immergés dans le chaos de la misère sociale, Sandrine Collette  nous raconte l’histoire cruelle et terrifiante de six  femmes, six exclues mises au ban de la société qui ne doivent leur salut qu'à la générosité et la solidarité. Roman noir sur des destins de femmes d’une grande force qui se battent pour rester debout. 
Très beau roman, mais terriblement angoissant et même déstabilisant 
Coup de cœur    
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)