mercredi 12 octobre 2016

"Le garçon" de Marcus Malte - Zulma

Le garçon est un être quasi sauvage, peut-être muet. Il ne connait que sa mère et les alentours de leur cabane.
Au décès de celle-ci, il quitte le sud de la France et il se met en chemin. Commence les rencontres avec les hommes : d’abord Brabek un lutteur de foire, nomade et philosophe.
Afficher l'image d'originePuis au détour d’un virage, Emma passionnée de musique. Elle sera sa sœur, son amante, sa mère. Elle lui donnera un prénom : Félix
Ils apprendront tout de l’amour ensemble et vivrons un amour absolu, véritable.
Mais la première guerre mondiale arrive avec son lot de monstruosité, de folie, de bêtise. Elle lui donnera un nom : Mazeppa
Notre héros n’en sortira pas indemne, il restera blessé à jamais dans son corps et dans son âme.
Ce roman nous touche par la candeur de ce garçon mutique, par la beauté des émotions qu’il voit, le carnage qu’il croise, par la passion qui le lie à Emma.
Un livre coup de cœur qui laisse sans voix comme « le garçon ».
Mireille (Médiathèque d'Orgon)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.