vendredi 28 octobre 2016

"L'opticien de Lampedusa" d'Emma-Jane Kirby - Equateurs

Coup de cœur absolu !
Afficher l'image d'origineAu large de Lampedusa, des migrants ont chaviré.
C’est en essayant de leur porter secours que l’opticien de Lampedusa va se trouver confronté à la triste réalité de ces hommes et femmes qui tentent par tous les moyens de quitter l’horreur de leur pays.
En espérant trouver l’Eldorado, ils trouvent  un enfer.
Un sauvetage qui remue au plus profond de soi-même….
D’après une histoire vraie.
A lire, faire lire, offrir de toute urgence.
Maria (Médiathèque d’Eyguières)

mercredi 26 octobre 2016

"Un hiver à Sokcho" d'Elisa Shua Dusapin - Zoé édition

Afficher l'image d'origineUn premier roman qui mérite qu’on parle de lui.
Un univers poétique, envoutant, un texte traversé par une belle énergie tout en pudeur.
Difficile de le résumer, d’ailleurs,  je n'en ai pas envie. ..
C’est l’histoire d’une rencontre de deux êtres que tout oppose, c’est l’histoire de ce qui nous sépare et de ce qui nous rapproche.
Un coup de Cœur énorme.
Maria  (Médiathèque d’Eyguières)

mercredi 19 octobre 2016

"En famille, il y a des règles" de Laurence Salaün et Gilles Rapaport - Seuil jeunesse

Résultat de recherche d'images pour "dans la famille il y a des regles seuil jeunesse"Après "A l’école il y a des règles », on passe à la famille. C’est pareil, il y a des choses à faire et des choses à éviter…
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

"P’tit loup part en voyage" d'Orianne Lallemand et Eleonore Thuillier - Auzou

Afficher l'image d'origineALBUM BB
Aujourd’hui, P’tit Loup part en voyage et va prendre l’avion pour la première fois. Le voyage se fera sans encombre jusqu’à destination où viendra l’accueillir une jolie vahiné.
Petit album aux plages plastifiées très sympa pour les tout-petits.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

mardi 18 octobre 2016

"Fils de feu" de Guy Boley - Grasset

"Fils de feu" est le récit d'une enfance. 
Afficher l'image d'origine Ils sont fils de forgeron d'art, ils admirent leur père qui bat le fer. Il est robuste et artiste. Mais son petit frère meurt. Face au chagrin chacun tente de survivre. Le père s'élogne de la maison, la mère s'enferme dans le deni. Elle vit comme si son enfant était toujours là. Et son fils la protège et entre dans son jeu. La société change également, on entre dans la société de consommation qui délaisse la ferronerie d'art pour des kits achetés en grande surface.Devenu adulte et peintre, il tente de retrouver la paix. Le livre s'achève sur un tableau, mais je vous laisse le découvrir.
Un style dépouillé, précis, poétique.
Un premier roman réussi et envoutant.
Charlette (Médiathèque d'Orgon)

vendredi 14 octobre 2016

"Mamoushka" de Marine Thevenet et Marina Sauty - Fleur de ville

Afficher l'image d'origineMamoushka est une mamie voyageuse racontée par sa petite fille. Elle parcourt tous les continents. Dans sa valise elle transporte des objets venant de ses voyages. Un joli conte qui parle de la relation entre une grand-mère et ses petits-enfants.
Illustrations poétiques et pastelles.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

jeudi 13 octobre 2016

"Chanson douce" de Leïla Slimani - Gallimard

Afficher l'image d'origineUn conte moderne et glaçant !
Dès les premières lignes, on est happée par l’histoire …
C’est  les travers de notre époque qui se révèle dans ce récit qui fait froid dans le dos, les rapports dominant dominés , l’argent, les préjugés de classe et de culture.
Un très bon roman.
Maria Corazza  (Médiathèque d'Eyguières)

mercredi 12 octobre 2016

"Le garçon" de Marcus Malte - Zulma

Le garçon est un être quasi sauvage, peut-être muet. Il ne connait que sa mère et les alentours de leur cabane.
Au décès de celle-ci, il quitte le sud de la France et il se met en chemin. Commence les rencontres avec les hommes : d’abord Brabek un lutteur de foire, nomade et philosophe.
Afficher l'image d'originePuis au détour d’un virage, Emma passionnée de musique. Elle sera sa sœur, son amante, sa mère. Elle lui donnera un prénom : Félix
Ils apprendront tout de l’amour ensemble et vivrons un amour absolu, véritable.
Mais la première guerre mondiale arrive avec son lot de monstruosité, de folie, de bêtise. Elle lui donnera un nom : Mazeppa
Notre héros n’en sortira pas indemne, il restera blessé à jamais dans son corps et dans son âme.
Ce roman nous touche par la candeur de ce garçon mutique, par la beauté des émotions qu’il voit, le carnage qu’il croise, par la passion qui le lie à Emma.
Un livre coup de cœur qui laisse sans voix comme « le garçon ».
Mireille (Médiathèque d'Orgon)

mardi 11 octobre 2016

"Tropique de la violence" de Natacha Appanah - Gallimard

Afficher l'image d'origine"Tropique  de la violence" nous plonge dans l’enfer d’une jeunesse livrée à elle-même sur l’Ile de Mayotte.
Cinq destins vont se croiser. Les personnages nous livrent leur histoire, leur quotidien de misère, de violence, et de corruption.
C’est un livre coup de poing où l’on pointe du doigt un pays au bord du chaos et dont personne ne parle, qui ne fait pas les titres des journaux télévisés.
Il serait grand temps de réagir… C’est un territoire Français !
A lire !
Maria Corazza  (Médiathèque d'Eyguières)

vendredi 7 octobre 2016

"Petit pays" de Gaël Faye - Grasset

Nous sommes dans les années 1990. Le jeune Gabriel enfant métis d’un père français et d’une mère rwandaise  vit heureux au Burundi, avec l’insouciance de l’enfance mais la guerre civile rwandaise  viendra bouleverser la cellule familiale.   Une très belle surprise de la rentrée littéraire avec ce récit sur une situation dramatique vue par les yeux d’un enfant.
Coup de cœur

Dominique (Bibliothèque de Mollégès)

Afficher l'image d'origine"Petit Pays", (c’est aussi le titre d’une de ses chansons) de Gaël faye , dont c’est le premier roman.
C’est un récit poignant à travers le regard d’un enfant (Gabriel) de la guerre du Burundi et du Rwanda.
On découvre petit à petit, comment ce terrible conflit a mis fin à son insouciance d’enfant.
C’est à la fois tragique, violent, mais aussi  tendre comme l’enfance.
J’ai beaucoup aimé.
 
Maria Corazza  (Médiathèque d'Eyguières)

jeudi 6 octobre 2016

"Marcel le cow boy. 1, la forêt qui pique" d'Eva Muszynski et Karsten Teich - Casterman

Afficher l'image d'originePremier roman pour enfants CP.
Marcel est un cow boy tout petit qui vit avec son amie Rose le cochon au far-west à la ferme « Petit Bonheur » entourée d’une forêt de cactus . Petit roman amusant pour les premières lectures. Des illustrations colorées à chaque page.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

"Moi aussi, je suis une ado" de Ségolène Valente - Rageot

Roman enfant 9-10 ans
Afficher l'image d'origineAlice a 10 ans et en a marre d’être traitée comme un bébé. Lorsqu’elle rencontre Célia, l’amie de son frère, une ado superbe avec une mèche bleue, Alice va tout faire pour lui ressembler….  Il y aura des querelles avec ses parents qui sont très soft, son frère et sa sœur, son amie, Joséphine et ses ennemies les BBB (surnom donné pour leurs conversations : beauté, bijoux, bisous.) Une excursion avec sa classe à Paris va permettre à Alice de se réconcilier avec elles. A la fin du roman, Alice aura une nouvelle chambre aménagée dans le grenier. Elle retrouvera ses poupées mises là et ne pourra s’empêcher de jouer avec. Finalement, elle n’a que 10 ans….
Très bon roman plein de  pep's et d'humour qui parle avec justesse de la pré-adolescence, aux pré-adolescents ! 
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

mercredi 5 octobre 2016

"Un paquebot dans les arbres" de Valentine Goby - Actes Sud

Afficher l'image d'origineValentine Goby s’est inspirée de l’histoire familiale d’Elise Bellion.  Ce paquebot   est un sanatorium dans lequel sont soignés les parents de Mathilde qui sont  tuberculeux. Nous sommes à la fin des années 1950 début 1960, à cette époque,  seuls les salariés pouvaient bénéficier du  système de sécurité sociale. Les parents de Mathilde commerçants aisés  se retrouvent  bientôt dans une grande précarité. Pas de misérabilisme dans ce roman d’une grande sensibilité qui nous conte le courage de  la jeune Mathilde.

Coup de cœur
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)

mardi 4 octobre 2016

"De pourpre et de soie" de Mary Chamberlain - Ed. Préludes

Londres 1939. Ada Vaughan commence à travailler dans un atelier de mode. C'est une belle jeune fille, volontaire, douée, qui rêve de faire carrière dans la haute couture. Mais elle rencontre Stanislaus Lieben, un gentleman qui lui propose un voyage à Paris (son rêve)
Nous avons l'intuition que Stanislaus est 'louche" mais Ada naïve le suit. Lorqu'ils sont à Paris la guerre éclate. Stanislaus disparaît en Belgique. Ada peut encore rentrer en Angleterre, mais elle est amoureuse et naïve. Elle va en Belgique pour le retrouver mais Stanislaus a vraiment disparu. Elle se retrouve seule mais elle est courageuse.
Afficher l'image d'origineAda sera internée à Dachau, puis elle sera domestique, prostituée et même bonne soeur de la Charité.
 
Un beau roman, une écriture fluide.
Un portrait de femme courageuse mais naïve pris dans la tourmente de la guerre.
Ce roman est une fiction mais certains faits sont vrais et les notes à la fin du roman sont fort intéressantes. 
Charlette (Médiathèque d'Orgon)