vendredi 17 juin 2016

"La carrière du mal " de Robert Galbraith - Grasset

Afficher l'image d'origineROMAN POLICIER
Robin, la secrétaire du détective Cormoran Strike, reçoit par coursier une jambe humaine, amputée au niveau du genou. Cormoran pense aussitôt à des hommes de son passé tumultueux, capables de ce genre d’atrocités.
Si j’avais été un peu réservée sur les deux premiers volets des enquêtes de Cormoran Strike, je dois dire que ce troisième opus est une bonne surprise. J’aimais bien les deux personnages, le détective et son assistante-secrétaire, la charmante Robin, mais je les trouvais un peu caricaturaux, et les histoires un peu fades.
Celle-ci, si elle est plus sanglante, est aussi plus intéressante. Ici, Robin est directement visée, et à travers elle son patron. La psychologie des personnages est beaucoup plus approfondie, et en faisant référence au passé douloureux de chacun, les rend à la fois plus complexes et plus humains. Le côté romanesque (Robin va-t-elle oui ou non épouser ce crétin de Matthew ?) ajoute une tension supplémentaire. Bonne pioche donc pour cette « Carrière du Mal ».
Robert Galbraith est le pseudonyme de J.K. Rowling, l’auteur de « Harry Potter » et « Une place à prendre ».
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.