vendredi 20 mai 2016

"Monsieur Tilali" de Sabine du Fäy ; Eglantine Ceulemans - L'élan vert

Afficher l'image d'origineTrès sympa !
Place de Furstemberg, la plus belle de Paris : c'est vrai ! Un vagabond dort sur un banc alors que les beaux appartements respirent le bien-être. A l'une des fenêtres, la nuit, un enfant aux cheveux d'or se laisse bercer par l'homme qui siffle comme les oiseaux. Mais les nantis, les bien-pensants, ne sont guère sensibles à ces triolets, et le banc qui abrite le vagabond va être déménagé !
Un vagabond qui parle comme chante les oiseaux, un enfant au cœur grand ouvert et le meilleur peut arriver !
Simone

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.