vendredi 13 mai 2016

"L’envers de l’espoir" de Mechtild Borrmann - Ed. du Masque

Afficher l'image d'originePour celles d’entre vous qui ont aimé le violoniste... vous ne serez pas déçue. L’auteure nous emmène dans un autre univers, en Ukraine cette fois.
Le récit, daté de 2010 mêle 3 histoires : Valentina, en Ukraine, écrit pour sa fille, ce qui a fait sa vie, au cœur de la catastrophe de Tchernobyl. De multiples anecdotes apparemment anodines relatent le quotidien des travailleurs et de leurs familles sur le site contaminé. En Allemagne, avec le très beau personnage de Matthias Lessmann, on est au coeur d’un réseau de prostitution forcée dans lequel de jeunes étudiantes ont été embarquées malgré elles. Sa vie en sera complètement bouleversée.  En Ukraine, Léonid, policier, nous livre la corruption qui sévit dans l’administration ukrainienne de nos jours. Certes, l’histoire est tragique, mais ce n’est pas pesant et elle se lit facilement avec beaucoup d’intérêt.
Elisabeth

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.