jeudi 28 avril 2016

"Landfall" d'Ellen Urbani - Gallmeister

Littérature américaine.
Afficher l'image d'origineIl faut prendre la peine de rentrer dans ce magnifique roman. Au début on peut être un peu dérouté car les deux jeunes héroïnes principales ont des prénoms similaires Rose qui est blanche et Rosy qui est noire. Les deux jeunes filles vivent seules avec leur mère. Une fois ceci mis en place on rentre dans ce roman époustouflant qui se passe pendant l’ouragan Katrina. Rose et sa mère Gertrude veulent aller porter des vêtements aux rescapés de ce terrible ouragan. Il y a de l’électricité dans l’air mère et fille se disputent. Elles percutent Rosy qui meurt des suites de l’accident ainsi que Gertrude. Pas de papiers d’identité simplement une feuille d’annuaire déchirée dans sa poche. Rose se sent coupable de la mort de Rosy et décide d’essayer de comprendre ce qu’elle faisait seule sur la route et veut à tout prix retrouver sa famille. Une ambiance stressante dans une région où règne la panique, la violence et le racisme. On suit à travers la quête de Rose la vie de ces deux jeunes filles depuis leur enfance… Un roman extrêmement bien mené très riche en émotion et en suspense. Un très gros coup de cœur ! A lire et à faire lire.
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)

"Ma petite sœur d’occasion" d'Eric Sanvoisin et Jess Pauwels - Nathan

Afficher l'image d'origineHugo est au CM2, et c’est un petit dur à cuire avec ses copains, pas toujours sympas avec les plus petits. Au retour d’une journée géniale à Disneyland Paris avec ses parents, la nouvelle lui fait l’effet d’une bombe malgré les nombreuses fois où ses parents ont essayé de lui en parler. Ses parents vont partir 2 semaines en Ethiopie pour aller chercher sa petite sœur d’adoption. Il devra rester chez sa grand-mère, surnommée Momie pendant ce temps. Hugo ne souhaite absolument pas de cette petite sœur noire nommée Fabyby. Il craint d’être la risée et que ses copains le laissent tomber. Mais il fera la rencontre de la voisine de sa mamie, Lilou, et découvrira qu’elle aussi a été adoptée. Au final, Hugo laissera tomber ses copains idiots et racistes et accueillera sa petit sœur avec beaucoup de tendresse.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

mardi 26 avril 2016

"La fée de Verdun" de Philippe Nessman - Flammarion

Afficher l'image d'originePortrait romancé de l'infirmière et cantatrice Nelly Martyl et de son destin particulier qui traverse les deux guerres mondiales, à partir de documents et de témoignages, à la manière d'une enquête.En 1943, une enfant de dix ans aperçoit sur le trottoir le corps d'une femme. Aujourd'hui, son petit-fils vient lui conter sa trajectoire, digne d'un film hollywoodien.
Le récit est entrecoupé d'extraits de documents qui éclairent directement les événements et nous entraînent dans le passé, notamment celui de la guerre de 14-18...
Très beau roman.

Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

samedi 23 avril 2016

"C’est la vie Lulu : je veux jouer sur Internet" de Mélanie Edwards et Marylise Morel - Bayard

Afficher l'image d'origineTrès bon petit roman qui met bien en garde les enfants des risques sur Internet.
Doc et questions /réponses en fin de roman qui permet d’installer une discussion avec les enfants.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

mercredi 20 avril 2016

"Les derniers jours de Rabbit Hayes" d'Anna McPartlin - Cherche Midi

Les derniers jours de Rabbit Hayes par McPartlinSi vous n'aimez pas rire et pleurer, ne lisez pas ce livre !!
Comme son titre l'indique, on vit les neuf derniers jours de la vie de Mia Hayes surnommée "Rabbit", une jeune irlandaise de 40 ans, atteinte d'un cancer du sein en phase terminale. Ce roman choral, car toutes les personnes importantes dans sa vie, sa fille, ses parents, son frère, sa sœur, son beau-frère, ses neveux, sa meilleure amie et Johnny l'amour de sa vie, parlent à tour de rôle et reconstituent la vie de Rabbit.
Ce n'est sans doute pas un "grand livre" mais c'est un livre touchant, nostalgique, plein d'amour et de joie.
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

samedi 16 avril 2016

"Debout-Payé" de Gauz - Le nouveau Attila

Afficher l'image d'origineDe son expérience de vigile au Camaïeu de Bastille et au Séphora des Champs Elysées, Gauz a tiré un roman intelligent et satirique où il dénonce notre indifférence à l'égard des immigrés. Il raconte avec beaucoup d'humour l'épopée de l'immigration africaine en France, son histoire politique et coloniale. Le sujet paraît grave mais il est abordé avec beaucoup d'humour, et l'humanité de Gauz transparait à chaque ligne.
C'est savoureux !
Charlette (Médiathèque d'Orgon)
 

jeudi 14 avril 2016

"Les grandes et les petites choses" de Rachel Khan - Ed. Anne Carrière

Afficher l'image d'origine"Je suis une fille issue de deux histoires qui sont dans les livres. Celle d'un peuple que l'on a voulu éradiquer et celle d'un autre peuple que l'on a voulu soumettre". Voilà une phrase qui résume très bien qui est Nina Gary, jeune fille de 18 ans, héroïne de ce touchant 1er roman de Rachel Khan. Issue d'une famille métissée, juive polonaise par sa mère, noire gambienne par son père, Nina vit au sein d'une famille aimante, où les mots et le travail sont essentiels. Elle cherche sa place, car elle se heurte à l'image qu'on lui renvoie, à l'extérieur, dans son cour de danse classique, à l'université..., qui nie une partie de sa personnalité. Elle finira par trouver son chemin grâce à l'athlétisme.
On comprend que l'auteur a mis beaucoup d'elle dans ce 1er roman, quand on lit sa biographie.
Je vous conseille fortement la lecture de ce roman bourré d'énergie, d'amour, de tolérance, de vie !!
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

samedi 2 avril 2016

" A la table des hommes" de Sylvie Germain - Albin Michel

Afficher l'image d'origineConte philosophique et poétique " A la table des hommes" est le récit d’une rencontre entre un porcelet survivant d’un incendie et les habitants d’un village épargné par la guerre civile. C’est également un roman initiatique dans lequel le héros (le porcelet) apprend à devenir un être humain. A la fois récit fabuleux et réalité, ce roman dénonce la violence des hommes mais est illuminé par un personnage qui veut rester libre et échappe à toute soumission. Dans la veine du très beau roman Magnus de l’auteure.
Très belle lecture.
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)