mercredi 30 mars 2016

"Attends Miyuki" de Roxane Marie Galliez et Seng Soun Ratanavanh - De la Martinière jeunesse

Afficher l'image d'origineTrès jolie histoire sur la notion du temps qui s'écoule, de la patience, sur le respect du rythme de la nature. Non, avoir tout, tout de suite, ne rend pas forcément heureux et épanouis ! La petite Miyuki l'apprendra grâce à la nature et à l'expérience de son grand-père.
Les illustrations, avec une dominance de rouge, sont délicates et belles. L'album grand format les met bien en valeur et permet la lecture à haute voix à un petit groupe d'enfants à partir de 5-6 ans.
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

vendredi 25 mars 2016

"Trois jours et une vie" de Pierre Lemaître - Albin Michel

Afficher l'image d'origineUn gros coup de cœur.
Encore une belle surprise de l’écrivain Pierre Lemaître. Dans ce roman on suit Antoine un jeune garçon élevé par sa mère dans une petite ville de Province. Un événement tragique et douloureux auquel il est mêlé lorsqu’il avait douze ans le poursuivra jusqu’à l’âge adulte. Difficile d’en dire beaucoup plus sans trop en dévoiler.
Un excellent roman avec une chute inattendue.
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)

mercredi 23 mars 2016

"Dans de beaux draps" de Marie Colot – Alice Eds

Afficher l'image d'origineJade 16 ans, s’apprête à prendre l’avion pour voir sa meilleure amie qui vit au Québec. Mais coincée dans les embouteillages, Jade aperçoit, dans une laverie, Rodolphe, jeune homme d’environ 20 ans, son demi-frère qu’elle n’a pas vu depuis deux ans. La jeune fille se souvient … Rodolphe est arrivé un soir, à l’improviste expliquant qu’il était le fils d’Éric, le beau-père de Jade, et qu’il allait rester chez eux. Elle est tombée amoureuse de lui et il a suffi que Jade mette sur son compte Facebook une photo de lui endormi dans son lit pour que le cercle vicieux du mensonge commence. Jade fait croire à son collège qu’elle sort avec Rodolphe. En l’espace de quelques semaines, la situation vire au cauchemar. Les remarques et les insultes fleurissent sur son mur. Un groupe est créé par son ancien petit ami, il porte un nom sans équivoque : « Pas besoin d’avoir 20 ans pour se faire la petite Jade ». Elle se fera agresser par le grand frère et les amis de cet ancien petit ami qu’elle a dénoncé à la proviseur.
Le danger des réseaux sociaux ainsi que le harcèlement sont les principaux sujets traités dans ce livre. Des sujets sensibles et de plus en plus fréquents. Ce livre est un vrai coup de cœur à faire lire à tous les adolescents dès la 6ème ainsi qu’aux parents qui souvent dans l’ignorance, apprennent ce qui se passe bien trop tard. A conseiller fortement, ce livre donne à réfléchir.
Sabrina (Médiathèque de Maussane les Alpilles)

mardi 22 mars 2016

"En attendant Bojangles" d'Olivier Bourdeaut - Finitude

Afficher l'image d'origineBeaucoup d’humour et de fantaisie mais aussi de mélancolie et de désespoir pour cette histoire d’un trio familial : un petit garçon et ses parents déjantés qui adorent danser sur la chanson de Nina Simone, "Bojangles" !
Un premier roman surprenant et très réussi.
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)

samedi 19 mars 2016

"Evangile pour un gueux " d'Alexis Ragougneau - Ed. Viviane Hamy

 Afficher l'image d'origineA la veille de Noël, un groupe de SDF investit Notre-Dame de Paris, revendiquant un logement pour tous. Les médias se déchaînent, l'évènement fait la une. Après l'éviction des miséreux, le calme revient dans la capitale jusqu'à ce que, quelques jours avant Pâques, on repèche dans la Seine le corps étrangement mutilé de Mouss, le porte parole des sans-abris.
 
C'est un polar, mais l'enquête policière n'est présente qu'en filigrane durant tout le livre, laissant la part belle à l'enquête parrallèle et personnelle d'un prêtre de Botre-Dame et d'une juge d'instruction. Cette cathédrale est le personnage principal du livre, tout tourne autour d'elle, comme cela a été le cas dans le premier livre de l'auteur la Madone de Notre Dame. L'auteur fait parfois référence à ce premier opus, où évoluent déjà quatre personnages principaux, formant ainsi une sorte de série, dans la droite ligne de Vargas, chacun des livres pouvant être lus indépendamment. Il s'agit d'un polar essentiellement descriptif dans lequel il n'y a que peu d'action mais la description du monde des clochards est faite avec beaucoup de justesse. On s'attache rapidement aux personnages qui ne sont jamais caricaturaux.
Frédéric (Lecteur de la Médiathèque d'Orgon)

vendredi 18 mars 2016

"Linaigrette la sorcière accro à internet" de Martin Jones Sofia - Les éd. du mercredi

Afficher l'image d'origineAlors qu’elle gare son balai à côté d’un groupe d’adolescents, les jeunes se moquent d’elle parce qu’elle est moche et mal habillée ! Alors elle prend le taureau par les cornes et décide de devenir moderne et connectée. Première étape, les vêtements, très drôle, elle va découvrir les pantalons slim, skinny, legging…, ensuite salon de coiffure, un nouveau balai (aspirateur rooba) pour s’en servir comme skate-board et un ordi ! Celle qui veut maintenant qu'on l'appelle Word Linaigrette monte un site de vente de potions sur Internet, se fait plein d'amis sorciers sur les réseaux sociaux, tweete des messages aux mages du monde entier et se gave de pizzas. Au point de devenir accro et d'en oublier ses meilleurs amis, Gaspacho son corbeau et Mister Mac Muffin son chat et l’araignée qui a finît par déménager dans le grenier. Les amis lui diront ses quatre vérités et Linaigrette retournera à la vraie Vie.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

mercredi 16 mars 2016

"Les trois mariages de Manolita" d'Almudena Grandes - JC Lattès

Afficher l'image d'origineA Madrid, juste après la guerre civile, survivre pour les Républicains est chaque jour une épreuve. Manolita, jeune fille de 18 ans doit s'occuper des ses frères et soeurs, ses parents sont en prison et son frère aîné Antonio vit caché. Mais il décide de continuer la lutte en utilisant des photocopieurs américains pour diffuser de la propagande contre Franco.
Seul Silverio qui est aussi en prison est capable de leur expliquer le fonctionnement de ces machines.
Un seul moyen, il faut Manolita lui rende visite et l'épouse.
A partir de cette première rencontre, la vie de Manolita, jeune fille timide et non politisée va basculer.
Une fresque grandiose où se croisent beaucoup de personnages réels et fictifs.
Un voyage à travers l'Espagne de l'après guerre.
Malgré le nombre de personnages, on s'y retrouve. C'est passionnant.
De beaux portraits de femmes courageuses et aimantes.
Charlette (Médiathèque d'Orgon)

mardi 15 mars 2016

"Ma robe couleur de fruits" de Myriam Gallot - Mini Syros

Afficher l'image d'origineLyna vit avec son papa, sa belle maman et la fille de celle-ci. Ils sont très heureux mais ont des gros soucis financiers. Ils ont un colis de nourriture par semaine à la banque alimentaire, Lyna porte des vêtements déjà portés. Son papa et sa belle-mère décident de se marier. Alors, Lyna, Elodie et Sylvie vont dans un magasin de robes de mariée et se prennent à rêver avec des robes sublimes mais extrêmement chères. Elles vont rencontrer Françoise, à la banque alimentaire qui est couturière à la retraite à l’association les doigts de fée qui leur suggère de confectionner elles même leurs robes avec son aide bien entendu. Avec de la persévérance et du courage, tous les samedis, toutes les trois créeront leurs robes idéales. Lyna aura sa robe couleur de fruit qu’elle souhaitait tant ! 
Très beau petit roman.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

samedi 12 mars 2016

"Les carnets de Cerise. 4, La déesse sans visage" / Joris Chamblain ; Ill. Aurélie Neyret - Soleil

Afficher l'image d'origineCoup de cœur.
Encore une fois, l'association Joris Chamblain et Aurélie Neyret fait merveille ! Il n'y a pas d'autres mots pour parler de cette bande-dessinée. Les superbes dessins d'Aurélie Neyret illustrent parfaitement le scénario profond et sensible de Joris Chamblain.
Le personnage de Cerise grandit, elle a maintenant 12 ans. Elle reste curieuse, espiègle et sensible. Et l'aventure qu'elle va vivre avec sa maman, dans le Manoir aux cents mystères, va bouleverser sa vie. Qui est cette déesse sans visage qui trône dans une pièce secrète ? Où se cache la partie manquante de ce tableau ? Mais surtout, qui tire vraiment les ficelles de ce nouveau mystère ?
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

vendredi 11 mars 2016

"Mala Vida" de Marc Fernandez - Ed . Préludes

Afficher l'image d'origineL’Espagne de nos jours , la droite vient  hélas, de remporter les élections, une victoire pour les nostalgiques de Franco.
Une série de meurtres est perpétrées. Les victimes :  Un homme politique, un notaire, une religieuse, un médecin, un banquier…
Lorsque, Diego Martin, journaliste de radio s’intéresse au premier meurtre, il est loin de se douter que son enquête va le mener bien plus que le simple fait divers.
En effet, il va se trouver face à un scandale national qui perdure depuis des années, celui des « bébés volés » sous la dictature de Franco, des enfants volés à des militants communistes  et vendus à des sympathisants du régime de Franco.
Cela est sans rappeler d’autres faits historiques notamment en Argentine.
Entre fiction et réalité c’est un très bon roman qui ne vous laissent pas indifférent.
A lire !
Maria Corazza (Médiathèque d'Eyguières)

jeudi 10 mars 2016

"Où dort le loup" de Ingrid Chabbert et Hector Dexet - Sarbacane

Afficher l'image d'origineAlbum BB cartonné, avec pages rabattables.
Nous découvrons tout en couleurs, où dorment les animaux... jusqu’au loup.
Très sympa et coloré. Les bébés vont adorer !
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)