mercredi 8 avril 2015

"La couleur du lait" de Nell Leyshon - Phébus

La « couleur du lait », c’est celle des cheveux de Mary. En 1830, elle est une petite paysanne boiteuse, qui n’a pas la langue dans sa poche. Elle vit dans une ferme, avec ses trois sœurs, sa mère usée par le travail, son père violent et frustre, et son grand-père invalide qu’elle aime tant. Lorsqu’elle a presque quinze ans, son père la loue au pasteur de la paroisse, pour qu’elle s’occupe de sa femme malade. Après la mort de celle-ci, il la garde à son service et lui apprend à lire et à écrire. Mais tout a un prix, surtout à son faible niveau social…
En 1831, Mary décide d’écrire son histoire. Avec ses mots simples, son vocabulaire limité, elle raconte sa courte existence…
Premier roman de cette auteure traduit en français.
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.