mardi 31 mars 2015

"Et tu n’es pas revenu" de Marceline Loridan-Ivens - Grasset

A lire et faire lire pour mémoire !
A conseiller en urgence à l’Education Nationale, texte incontournable pour ne pas oublier !
Bouleversant, magnifique et si terrible !
Résumé : (source Télérama)
Toi tu reviendras peut-être parce que tu es jeune, moi je ne reviendrai pas », lui a dit un jour son père, alors qu'à Drancy, au début de l'année 1944, ils attendaient, parmi des centaines, des milliers d'autres Français juifs, le convoi qui allait bientôt les emmener vers l'est. Quelques semaines plus tard, Salomon (Shloïme était son prénom en yiddish) Rozenfeld et sa fille, Marceline, 16 ans, étaient déportés en Pologne, lui à Auschwitz, elle dans le camp voisin de Birkenau. Shloïme Rozenfeld ne s'était pas trompé : il n'est pas revenu. Il a disparu quelque part, du côté de l'actuelle République tchèque.
Maria (Médiathèque d’Eyguières)

mardi 24 mars 2015

"Vibrations" de Raphaële Frier - TalentHauts

Texte court et percutant sur le harcèlement et le racisme, très bien écrit. A ne pas manquer !
Clara est amoureuse de Sylvain et passe ses jours et nuits collée à son téléphone à attendre ses SMS. Jusqu'au jour où par erreur elle se retrouve avec le téléphone de Sylvain entre les mains, et elle y découvre une vidéo mettant en scène et humiliant Hakim, son copain d'enfance. Hakim va se retrouver dans le coma après avoir été frappé par Sylvain. Heureusement il s'en sort et Clara fait preuve de courage en dénonçant Sylvain qui est condamné à la prison ferme.
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

vendredi 20 mars 2015

"Le génie des coïncidences" de J.W. Ironmonger - Stock

Quelle est la trame qui a bien pu conduire Azaléa, une petite fille de trois ans trouvée seule dans une fête foraine, à se rendre dans une mission en Ouganda à l’âge adulte ? C’est ce que va tenter de découvrir Thomas Post, la trentaine, maître de conférences à l’université de Londres, et qui n’a rien d’un grand séducteur.
Le jour où Azaléa vient à son bureau, après une rencontre fortuite dans le métro (ils atterrissent ensemble sur des gens eux-mêmes tombés sur des valises) elle lui demande de démêler l’écheveau de son existence, depuis son abandon jusqu’à sa vie actuelle. Et c’est effectivement un enchaînement de coïncidences et de faits qui va être le fil conducteur de la drôle de vie de cette jeune femme.
Un premier roman original, de l’humour et un fil de coïncidences, effectivement bien particulier qui va régir l’existence d’Azaléa…. et construire l’adulte qu’elle est. Mais comme nous, n’est-ce pas ?
Agé de 55 ans, l’auteur est docteur en zoologie, et spécialiste… des sangsues d’eau douce. Il a grandi en Afrique de l’est.
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

jeudi 19 mars 2015

"Un faux pas dans la vie d’Emma Picard" de Mathieu Belezi - Flammarion

Troisième tome d’une trilogie sur l’Algérie. Ce n’est pas gênant si l’on n’a pas lu les deux premiers volumes. Cette lecture peut simplement donner envie de les lire.Dans ce roman, écrit avec un minimum de ponctuation, Emma s’adresse à son plus jeune fils Léon alité. Elle retrace une partie de leur vie. Nous sommes à la fin du 19eme siècle. Emma agricultrice, la quarantaine, se retrouve veuve avec quatre enfants. Elle décide de partir pour l’Algérie sur la proposition du gouvernement français qui offre des hectares de terre aux colons afin de peupler l’Algérie de français. Malheureusement cette terre offerte n’est pas du tout productive. L’eau y est rare, les saisons rudes. Emma aidé de ses fils et de son domestique arabe tentent en vain de réussir. Jules un révolutionnaire français essaiera lui aussi de la soutenir mais ils vont de désillusions en désillusions. Emma finira par haïr cette terre et se sent coupable d’avoir entraîné ses fils dans cette galère et d’avoir cru aux paroles mensongères d’un fonctionnaire.
Une analyse et une réflexion très intéressantes sur cette période de la colonisation française sur le mode romanesque. Un livre bouleversant.
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)

mercredi 18 mars 2015

"Tous en piste au cirque Kenavo !" de Marie France Floury et Lsy Ochoa - Gautier Languereau

Le cirque Kenavo débarque dans le village de Boléro les Ravels ; Ses habitants l’attendent avec impatience. Si impatients qu’ils espionnent les artistes sous le chapiteau. Le hérisson se fait prendre et leur gage sera de remplacer ! Les illustrations sont très kitch mais je lui ai trouvé un charme désuet et beaucoup d’humour.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

mardi 17 mars 2015

"Le Prix des Incorruptibles"

Après la lecture d'une trentaine d'albums et romans niveau CE1 (enfants de 7 - 8 ans), les bibliothécaires des Alpilles faisant parties du jury ont choisi les livres suivants :
1)Pedro crocodile et Georges Alligator
2)Lotte, fille pirate
3)Clodomir Mousqueton
4)Le secret le plus fort
5)Au secours ! j’ai perdu mon slip !  ou la véritable histoire de Tarzan
6) Un cadeau mystérieux

samedi 14 mars 2015

"Amours" de Léonor De Récondo - éd. Sabine Wespieser

Après  l’excellent «  Pietra Viva », retraçant une partie de la vie de Miquel- Ange, Léonor De Récondo nous emmène ici en pleine campagne, début 1900, dans le Cher. Tout y est triste, les plaisirs comme les désirs y sont étouffés.
Céleste la bonne se retrouve enceinte, elle qui n’a jamais reçu aucun égard.
L’auteure, nous livre dans ce récit, les mœurs, la vie et les cachoteries d’antan.
Une écriture magnifique qui,  sublime les désirs charnels dans ce qu’ils expriment de plus secret. Troublant à plus d’un titre. A lire.
Maria (Médiathèque d'Eyguières)

vendredi 13 mars 2015

"Sauvage" d'Emily Hughes - Autrement

(Niveau Maternelle)
Une petite fille est abandonnée bébé dans la forêt. Elle est élevée et vit au milieu des animaux jusqu'au jour où des humains la trouvent et la ramène chez eux. Mais elle ne s'adapte jamais et retourne dans la forêt.
Texte court et très rigolo, qui s'inspire du mythe de l'enfant sauvage. Très beaux dessins colorés. J'ai trouvé cette petite héroïne absolument délicieuse !!
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

jeudi 12 mars 2015

"Nous sommes l'eau" de Wally Lamb - Belfond

Wally Lamb aborde dans ce roman un sujet peu exploité, le mariage homosexuel.
Annie et Orion Oh forment un couple à priori banal. Lui est un psychologue de renom, qui s’occupe principalement de jeunes en difficultés. Elle sort de sa condition de femme au foyer en créant des œuvres atypiques, parfois violentes, en récupérant des objets jetés. Au fil des pages, on comprend que pour Annie, créer ces œuvres est une traduction de son mal-être et de sa souffrance. Après vingt-cinq ans, elle met fin à son mariage pour épouser sa galeriste, Viveca.
Au-delà de ce mariage, qui est presque anecdotique, on revient au fil des pages sur la vie d’Annie et d’Orion, leur rencontre, leur vie quotidienne et l’aboutissement final, qui explique les choix d’Annie.
Encore un bon point pour Wally Lamb, décidemment un écrivain peu prolixe (seulement quatre romans entre 1999 et 2014). Si le thème peut en déranger certains, l’approche psychologique des personnages, notamment celui des trois enfants du couple et d’Orion, qui se sentent doublement trahis, est bien traduite.
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

mercredi 11 mars 2015

"La charabiole" de Fanny Joly ; Denise et Claude Millet - Bayard poche

(collection J’aime lire - 9ème édition)
Quentin Corbillon est le nouveau venu et c’est un élève modèle. Il sait tout, il a 20 en tout. Chez lui, ses parents ne rigolent pas beaucoup, il est fils unique. Il est bien entendu le chouchou de la maitresse quand tout à coup, le voilà qui parle avec un charabia incompréhensible ! Dans la classe, chez lui…. Ses parents l’emmènent chez le docteur, rien ne change. Mais le père Gruyère(c’est l’épicier) sait comment soigner Quentin de cette terrible charabiole !
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

mardi 10 mars 2015

"Quatre soeurs dans la tempête" de Sophie Rigal-Goulard - Rageot

(pour les 10 - 13 ans)
Petit roman sympa qui parle de la vie quotidienne, de l'amitié, de l'amour... dans une famille de quatre sœurs, en vacances au ski.
"Avec ses sœurs Lou, Lisa et Luna et leurs parents, Laure, 12 ans, passe les vacances de février à Montfloury dans les Alpes du Sud. Le rêve ! Jusqu’à ce qu’une tempête de neige paralyse le petit village et coupe l’électricité. Solidaires des habitants, Laure et ses sœurs s’accommodent de la rusticité de leur chalet et se baladent en traîneau à chiens car les pistes sont fermées."
On peut retrouver nos jeunes héroïnes dans deux autres volumes : "Quatre sœurs en vacances" et "Quatre sœurs à New York".
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

samedi 7 mars 2015

"Le cœur du pélican" de Cécile Coulon - éd. Viviane Hamy

Anthime, sa sœur et Héléna et leurs parents s’installent dans une petite ville de Province. Pour se faire admettre dans cette nouvelle communauté. Anthime, lors d’une fête organisée dans leur quartier, se défonce pour gagner une course. Cette course qu’il gagnera sera une révélation pour lui. Bientôt repéré par un entraîneur il deviendra une gloire régionale et on lui donnera le surnom de Pélican. Mais après une blessure il décidera de tout abandonner et pendant 20 ans mènera une vie sans passion auprès de Joana, jusqu’au jour où….
Cécile Coulon jeune auteure ne nous déçoit pas dans ce magnifique roman qui ne parle pas que de course à pied mais est un roman dans lequel elle explore les âmes humaines de tous les protagonistes avec beaucoup de pertinence.
Magnifique roman. Un gros coup de cœur.
(Dominique. Bibliothèque de Mollégès)

vendredi 6 mars 2015

"Le club des femmes d’astronautes" de Lily Koppel - Calmann-Lévy

Elles habitent dans des casernes avec leurs maris militaires et pilotes. Leur travail consiste à s’occuper de leur époux, de leurs enfants et de leur maison. Mais un jour, ces hommes sont choisis pour faire partie du premier programme spatial américain. Du jour au lendemain, leur vie va changer. Les épouses sont propulsées sur le devant de la scène, passent un contrat avec le magazine « Life », rencontrent la femme du président, et fondent le premier club des astro-épouses, (AWC) les « Original Seven ». La photo sur la couverture les montre, telles qu’elles doivent apparaître aux yeux du public : robe-chemisier pastel (sauf Rene Carpenter, en robe à fleurs), dignes, solides, et piliers inébranlables du foyer.
Aujourd’hui, on prend l’avion facilement, et même l’envoi d’une fusée passionne moins les foules. Mais en 1959, être propulsé dans l’espace dans une minuscule capsule était une chance inouïe, mais avait un côté terrifiant. Loin des « Femmes de Stepford », l’auteur nous raconte l’envers du décor de la conquête spatiale américaine, la vie quotidienne des acteurs de ces missions, bref une tranche de l’histoire des Etats-Unis à découvrir.
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

jeudi 5 mars 2015

"Echapper" de Lionel Duroy - Julliard

Augustin, l'alter ego de l'auteur part s'installer à Hussun, ville allemande à la frontière du Danemark après sa rupture avce Esther, sa femme. Il part sur les traces du romancier Siegried Lenz, auteur de "La leçon allemande" qui l'avait bouleversé quelques années auparavant. Dans ce roman Lenz s'inspirait de la vie du peintre Emil Nolde, et Augustin veut écrire une suite de ce livre (malgré les doutes de son éditeur).
Beau roman où s'entremèle l'histoire d'Augustin et celle du peintre dans une construction habile.
On retrouve les thèmes favoris de l'auteur, l'amour, le désir, la trahison et la culpabilité.
A lire absolument pour ceux qui connaissent l'oeuvre de Lionel Duroy et à découvrir pour les autres.
Charlette (Médiathèque d'Orgon)

mercredi 4 mars 2015

"A l’origine notre père obscur" de Kaoutar Harchi - Actes Sud

Pas de prénom, ni de lieu dans ce sombre roman. Une enfant est enfermée avec sa mère et d’autres femmes, dans une maison. Elle y est née. Au fil des pages, on comprend que ces femmes sont punies, chassées par leur mari ou par leur famille. Elles attendent un pardon de leur part, pardon qui signera leur libération. Libération qui n’arrivera pas.
Pourtant, pas de porte fermée à clé, la jeune fille sort de temps en temps, et si les femmes restent enfermées, c’est par le poids des traditions, et la certitude de leur culpabilité... 
Superbe roman court de cette jeune auteure d’origine marocaine.
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

mardi 3 mars 2015

"La grande histoire d'un petit trait" de Serge Bloch - Sarbacane

Ce livre raconte sous forme de fable son rapport au dessin et la manière dont celui-ci l'a accompagné, l'a construit, tout au long de sa vie. Pour parler du trait, du dessin, il commence avec un petit bout de trait qu'enfant il découvre au hasard dans la nature. Le trait va grandir, prendre de plus en plus de place, devenir son ami, son complice. Ils vont rire ensemble, explorer le monde. Ce livre nous montre la relation intime de l'artiste avec le dessin, avec le besoin de dessiner qui deviendra une part de lui, vital. 
Chaque double page, composée d'un texte court et d'un dessin développe une idée, une étape de son parcours avec le trait.
Très beau livre. A la fin hommage à tous les grands dessinateurs, dont Wolinski…
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)