mercredi 23 décembre 2015

"Les loups à leur porte" de Jéremy Fel - Rivages

Afficher l'image d'origineCoup de cœur
Ce premier roman d’un auteur qui a été scénariste de courts métrages et libraire est époustouflant.
Puzzle littéraire composé de 13 histoires, 13 vies d’hommes ou de femmes avec des destins assez sombres et ce qui peut au départ faire penser que nous sommes dans un recueil des nouvelles mais i toutes ces histoires ont un lien qui les rattache à un personnage central qui incarne le mal Dary Greer dont nous découvrons dès le début du roman son atroce noirceur puisqu’il incendie sa maison et laisse brûler vifs ses parents.
Si vous aimez l’univers d’auteurs comme Joyce Caroll Oates ou Laura Kasischke vous serez enthousiasmé par ce premier roman de Jérémy Fel.
Ames sensibles s’abstenir !
Dominique (Médiathèque de Mollégès)

mercredi 9 décembre 2015

"Ah ! ça ira" de Denis Lachaud - Actes Sud

Afficher l'image d'origineAntoine, alias Saint Just a assassiné le président de la République en 2017. En 2037 il sort de prison, et il se retrouve dans le Paris de 2037.
La situation n'est pas brillante : privatisation des services publics, faillite de la Grèce et du Portugal, migrants parquets dans des zones (ZeSt) pauvreté des salariés, crise aigüe du logement).
L'héroïne est Rosa, la fille d'Antoine qui veut réagir, elle ne trouve pas de logement pourtant elle est enseignante mais les prix des loyers sont exorbitants.
Roman en phase avec notre actualité, ancré dans le réel.
 C'est le "Indignez-vous" de Stéphane Hessel mais c'est surtout une réflexion sur les modes de révolte. Comment agir sur cette situation ?
Rosa refuse la violence (le geste de son père n'a rien changé) elle veut agir pour changer les idées et les réseaux sociaux sont un outil utile.
 
Roman jubilatoire et terriblement juste.
Facile à lire.
A lire absolument !
 
Charlette (Médiathèque d'Orgon)

jeudi 3 décembre 2015

"Le fils" de Jo Nesbo - Gallimard

Afficher l'image d'originePas de Harry Hole dans ce roman, mais encore très bon polar du talentueux auteur norvégien Jo Nesbo. Ce Fils, Sonny nous raconte l’évasion de prison de Sonny, héroïnomane et fils d’un soi-disant flic ripou, qui découvre, lors de son incarcération, que le suicide de son père est un meurtre camouflé.
Un thriller implacable qui explore la noirceur des âmes et la corruption.
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)

samedi 28 novembre 2015

"Là où tombent les anges" de Charlotte Bousquet - Gulf Stream

Afficher l'image d'origineRoman historique.
Par le biais de ce roman, nous vivons l'émancipation des femmes, durant et après le grande guerre. L'héroïne qui fuit un père violent part pour la capitale où elle va côtoyer le milieu ouvrier, artistique et bourgeois, les ateliers des grands couturiers où sont exploitées les petites mains. Pour fuir la misère, elle épouse un banquier qui va s'avérer violent, mais qui lui fait découvrir les beaux arts.
Fidèle à ses amies de misère qu'elle ne reniera jamais, elle est aussi fidèle aux bourgeoises cultivées et ouvertes. Nous sommes également, dans ce roman, au plus près des tranchées de 14-18, des gueules cassées et de l'épidémie de grippe espagnole qui fera elle aussi des millions de victimes.
A lire absolument, à conseiller aussi aux adultes, ce roman historique nous captive et nous éclaire sur cette époque.
Simone

mercredi 25 novembre 2015

"Pas bêtes, les bêtes" : L'intelligence animale" de Fleur Daugey ; Emilie Vanvelsem - Ed. du Ricochet

Afficher l'image d'originePas si bêtes l'écureuil, le chimpanzé, l'éléphant, la loutre, le dauphin, le corbeau. Pa si bêtes, sur la terre, sous la mer, dans les airs...
Connaissance du territoire, solidarité, malice, force, habileté, etc etc.
C'est l'éléphant qui a inventé le tue-mouche...
Pas bête ce documentaire pour les petits curieux. Original, admirablement illustré.
Un complément nous renseigne avec plus de détails sur les comportements en fin de livre.
Simone

vendredi 20 novembre 2015

"Pétage de Plombs chez François 1er " d’Arian D. - Hugo Roman éd.

Afficher l'image d'origineNe vous fiez pas à cette drôle de présentation, ces photographies déjantées, ces propos étranges, et ce sujet complètement fou : comment une journaliste de mode du XXIe siècle vivant dans un trente mètres carrés place Clichy à Paris peut se retrouver en 1523 dans cette même ville ? Et bien parce que c’est une « Kairoséon », et qu’elle a le pouvoir de voyager dans sa famille à travers les siècles. Ariane est donc chez son aïeule, la comtesse de la Roche.
Et après des premières pages un peu surprenantes, je n’ai plus lâché cet excellent bouquin. Non seulement c’est écrit (très bien) en vieux français, mais ça grouille d’anecdotes sur la vie quotidienne, parisienne, sur les coutumes de l’époque (savez-vous d’où vient l’expression « tenir le haut du pavé » ? Vous apprendrez aussi cela) et sur les qualités et défauts de François Ier et ses proches. Ajoutez à cela une bonne dose d’humour, l’énorme décalage entre le XVIe et le XXIe siècle, notamment dans le langage, et vous passerez un excellent moment. Soit on adorera, soit on détestera, mais Ariane D. ne vous laissera pas indifférent.
A découvrir absolument !
(Le kairos est le temps de l’occasion opportune. C’est l’instant T. Ce dieu grec est représenté avec une touffe de cheveux sur la tête. Il y a trois possibilités lorsqu’on le croise : on ne le voit pas, on le voit et on ne fait rien, on le voit et on saisit sa touffe de cheveux (saisir donc l’opportunité).
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

mercredi 18 novembre 2015

"La variante chilienne" de Pierre Raufast - Alma éditeur

Afficher l'image d'origineCette histoire un peu déjantée est celle de trois personnages, tout d’abord Pascal prof de philo qui a pris son aile Margaux jeune lycéenne partie de chez elle suite à un incident avec son voisin… Pascal a loué une maison en pleine campagne dans laquelle ils veulent passer l’été en toute discrétion. Bientôt ils font la connaissance de leur voisin Florin qui a tout oublié de son passé mais qui conserve des cailloux dans des bocaux, cailloux ramassés dans différents lieux et lors d’événements qui lui sont arrivés tout au long de sa vie. Chaque fois qu’il prend un caillou les souvenirs reviennent, souvenirs qu’il partage avec ses deux nouveaux voisins… Des histoires loufoques, des personnages attachants, tout ceci est d’une grande poésie. L’auteur de la fractale des raviolis ne déçoit pas avec ce deuxième roman. Réjouissant !
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)

mardi 17 novembre 2015

"Le poisson jazz" de Kylie Howarth - Piccolia

Afficher l'image d'origineIllustrations qui swinguent !
On aime le petit compagnon discret qui ne quitte pas d'une écaille son ami Tchou. Tchou, poisson optimiste, heureux comme un poisson dans l'eau, chante du matin au soir et du soir au matin malgré les "chut", "ouste", répétés par le peuple marin qui ne comprend rien à ses sonorités bizarres. Jusqu'au jour où, gueule ouverte, une baleine semble apprécier sa musique...
Un album épatant sur le thème du "Scat", style de chant populaire typique du jazz dans le quel on utilise des syllabes dépourvues de sens.
Simone

vendredi 13 novembre 2015

"La fille du train" de Paula Hawkins - Sonatine

Afficher l'image d'origine« La fille du train », c’est Rachel. Elle a trente quatre ans, est divorcée. Tous les matins, elle prend le train pour Londres, et tous les matins, ce train s’arrête à un feu rouge. Tous les matins, elle regarde dans cette maison et voit un jeune couple, qu’elle imagine amoureux. Elle les a baptisés Jess et Jason. Mais un matin, elle voit « Jess » embrasser un autre homme. Le lendemain, elle apprend que Jess a disparu.
Au fil des pages, des morceaux de puzzles s’imbriquent autour de cette disparition. Rachel a habité tout près de cette maison avec son mari, avant son divorce. Elle est devenue alcoolique, et loue une chambre chez une amie. Elle n’arrive pas à faire une croix sur son mariage, d’autant plus que son ex a eu un enfant avec sa nouvelle compagne, et qu’ils habitent encore « leur » maison.
Rachel va contacter la police, le mari de la disparue. Mais une femme alcoolique et dépressive est-elle bien crédible ?
Toujours un côté psychologique chez les personnages de Sonatine. L’auteur nous amène petit à petit à douter, à réfléchir… Qui ces personnages sont-ils vraiment ? Avec ses rebondissements jusqu’au bout, ce premier roman d’Hawkins est une véritable réussite.
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

jeudi 12 novembre 2015

"Délivrances" de Toni Morrison - Christian Bourgois éditeur

Afficher l'image d'origineCoup de coeur
Lulla Ann a la peau très noire à sa naissance au grand désespoir de ses parents mulâtres au teint très clair. Le père abandonne le foyer et Lulla Ann est élevée très durement par sa mère qui est tiraillée entre son devoir de mère et un peu de dégoût pour cette petite fille si noire. On retrouve Lulla Ann adulte qui a su faire de sa peau noire un atout, elle se fait appeler Bride et est devenue une femme d’affaire importante dans le milieu de la cosmétique. La rupture avec son fiancé qui la quitte la ramène à son passé…
Toni Morrison prix Nobel de littérature nous livre un magnifique roman qui cette fois ci se passe à l’époque contemporaine mais toujours avec les thèmes qu’elle affectionne le racisme, la violence et la maltraitance mais aussi de la rédemption par l’Amour.
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)

mardi 10 novembre 2015

" Le bedon de madame Loubidou" de Marie Francine Hebert et Guillaume Perrault - Les 400 coups

Afficher l'image d'origineNon mais, qu’est-ce qui peut bien se cacher dans le bedon de madame Loubidou ?  Le bedon tout rond de madame Loubidou suscite la curiosité de toute la maison. Perché sur sa branche, l’oiseau croit qu’il s’agit d’un chat. Le chat lui, est convaincu que le bedon cache une grosse souris appétissante. Quant au ballon esseulé, il voudrait que le bedon lui offre un copain-ballon. Le garçon de madame Loubidou réclame un petit frère, tandis que la fille Loubidou rêve d’une petite sœur.
Non mais, ça fait beaucoup d’attentes pour ce petit bout de vie confortablement installé dans le bedon de madame Loubidou. Heureusement, fœtus Loubidou a de la personnalité… et de l’humour à revendre! Il réplique du tac au tac, même si personne ne peut l’entendre.  Et quand on lui demande s’il est une fille ou un garçon, l’espiègle fœtus rétorque : « Je ne peux pas savoir, il fait trop noir ici. »
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

"Le squelette de l’hôtel rouge" d'Anouk Filipini - collection Virage, Auzou

Afficher l'image d'origineC’est les vacances d’été et Nina vient d’emménager en bretagne où ses parents ont acheté une vieille demeure. Sa maman, chef étoilé à Paris veut en faire un hôtel restaurant. Sa meilleure amie lui manque et elle semble triste et s’ennuie ferme. Jusqu’au jour où elle rencontre les 2 garçons du centre équestre non loin de chez elle. Milon, Yvon et Nina seront alors inséparables. Les garçons vont aider Nina dans les tâches domestiques. Le grenier sera leur pièce attitrée. Ils ont la surprise de découvrir un coffre fermé à clé. A l’intérieur de ce coffre, un squelette…. Ils vont mener l’enquête !
Roman très sympa et bien rythmé. Je ne me suis pas ennuyée une minute.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

samedi 7 novembre 2015

"Barsakh" de Simon Stanger - Bayard

Afficher l'image d'origineGROS Coup de Cœur
Roman ado coup de poing sur l’immigration clandestine.
C’est la rencontre entre Émilie, norvégienne de 15 ans, en vacances sur les îles Canaries, et Samuel, 17 ans, immigré clandestin ghanéen... Émilie passe des vacances en famille aux Canaries, où de nombreux Norvégiens viennent chercher le soleil en hiver. Un jour, en faisant du jogging le long de la côte, elle aperçoit un bateau avec, à son bord, un garçon qui la hèle. Il s'appelle Samuel, il est ghanéen et vient de passer 24 jours en mer en compagnie de 21 autres Africains dont une maman et son bébé. Dès lors, Émilie va aider ces gens, leur trouver un refuge - une maison de pêcheur vide -, et leur apporter des vivres en cachette de sa famille. Mais malgré les efforts de la jeune fille, la police finira par rattraper certains immigrés, qui seront placés dans un camp en attendant que leur cas soit étudié. Les autres survivront en vendant illégalement des sacs et autres marchandises sur la plage. Avant de rentrer en Norvège, Émilie revoit Samuel et lui glisse un petit papier avec son adresse en l'embrassant...
« Barsakh », le mot qui donne son titre à ce très beau texte illustré de quelques photos en noir et blanc, est un mot arabe qui, dans l’islam, correspond au stade où, après la mort, on séjourne dans l’attente du jugement dernier. C’est aussi un mot qui est peint sur un mur du port du Sahara occidental d’où Samuel va partir. C’est enfin un slogan, une sorte de défi, que chantonnent les candidats au départ, « Barcelone ou Barsakh » (Barcelone ou la mort).
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

vendredi 6 novembre 2015

"Maxi Souris" d'Estelle Billon Spagnol - Frimousse

Afficher l'image d'origineC'est l'histoire de Maxi Souris, célèbre car elle mange des chats, tous les chats ! Elle a tout : le pouvoir, la gloire, et même son émission à la télé. Mais elle n'est pas partageuse. Un chat plus courageux et téméraire que les autres la met au défi de croquer le tigre de la jungle. Ben ma foi... Maxi Souris se met en route.
Finalement, le gruyère ce n'est pas mal non plus !
Un album qui nous régale par son ton primesautier et ses illustrations au poil !
Simone

mercredi 4 novembre 2015

"Un très grand prince" de Cati Baur et Célia Le Dressay - Ecole des Loisirs

Afficher l'image d'origineUn très grand prince vivait seul sur son île déserte. Grincheux et solitaire, il ne supporte personne ! Jusqu’au jour où une fillette vient sonner à sa porte et lui demande de l’aide. Il l’autorise à investir l’île d’en face mais lui demande de promettre de ne plus jamais venir le déranger.
La fillette y alla. Le prince l’épia et la vit danser en compagnie d’un pirate et d’un singe. Il trouva la scène insupportable et décida de les arrêter tout de suite. Finalement, il se laissera embrigader dans la fête, c’est anniversaire de la fillette. Ils deviendront inséparables et finiront leurs jours ensemble.
Cet album met en avant des valeurs telles que la gentillesse et le respect.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

"Merci facteur !" de Veronique Massenot et Isabelle Charly - L'Elan vert

Afficher l'image d'origineLe Palais Idéal est beau, ce soir, sous les étoiles… mais le facteur, Monsieur Cheval, est fatigué. Tandis que ses yeux se ferment, de drôles de bruits troublent le silence. La statue d’Archimède bouge, comme les trois petits cochons, le dromadaire et la gargouille ! On dirait, cette nuit, que la pierre du palais prend vie… Une belle surprise attendra le facteur demain !
Cet album doc met en scène les personnages du palais idéal du facteur cheval. Les illustrations nous font penser à Klimt. En fin d’album, la partie doc avec des photos du palais idéal à Hauterives (Drôme) et de la doc sur le facteur cheval et l’art brut.
Un album très beau qui donne envie de découvrir ce palais !
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

mardi 3 novembre 2015

"Les ours ne lisent pas" d'Emma Chichester Clark - Albin Michel Jeunesse

Afficher l'image d'origine Illustrations riches et extra belles, et réjouissantes !
Georges, ours grizzly, face à l'horizon s'interroge sur la vie et sur le sens de celle-ci. Plus loin, ses frères et sœurs ne se posent aucune question : pêcher, jouer, manger, suffit à les rendre heureux. Mais le Georges qui persiste dans sa quête, trouve au pied d'un arbre, un livre qui raconte une histoire d'ours et cela le met en appétit de le déchiffrer. Notre héros part pour la ville, se dirige vers l'école où il espère bien apprendre à lire. Mais à sa vue, les gens prennent peur et appelle la police. Bien sûr, notre ours réalisera son vœu et nous applaudiront !
PS . M'est avis que la maman et le policier se rapprochent avec intention !
Simone

mercredi 28 octobre 2015

"La mouche" d'Elise Gravel - Le Pommier

Afficher l'image d'originecollection "Les petits dégoûtants"
Nous n'allons pas remiser nos tapettes à mouche (que leur inventeur soit ici remercié !).
Par contre, cette mouche-là et ses familles nombreuses, nous en apprennent un rayon sur leurs us et coutumes.
C'est drôle, drôle, drôle... et les illustrations ni puantes, ni collantes, sont au poil !!
Simone

"Archibald, le magnifique" de Nathalie Laurent et Ariane Delrieu - collect° Quelle Pagaille ! Limonade

Afficher l'image d'origineQuand Archibald le crabe dort, il ressemble à une grosse pierre. C’est très agaçant quand on se prend pour le roi des océans ! Mais finalement, quelques fois, cela peut servir !!
Histoire mignonne.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

"Le journal de Gurty : vacances en provence" de Bertrand Santini - "Pepix" Sarbacane

Afficher l'image d'origineGurty est un chien qui part en vacances avec son maitre. Arrivée en gare d’Aix en Provence, les vacances commencent et Gurty va écrire son journal intime jusqu’au 42 juillet ! Ses journées avec Fleur, chien aux longues oreilles et le chat,Tête de fesses…
Roman très sympa. Peut se lire comme des petites nouvelles.
En fin de livre, des jeux, un test psycho, des recettes, les bons conseils, une cocotte…
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

mardi 27 octobre 2015

"Quelqu’un qu’on aime" de Séverine Vidal - Sarbacane

Afficher l'image d'originePeu avant le départ pour un voyage avec son grand-père Gary, Matt apprend qu'il est père d'une petite Amber de 18 mois. Obligé de s'en occuper, il projette de l'emmener mais une tornade empêche les avions de décoller. Matt, Gary et le bébé montent alors dans un van de location.
Gary est atteint de la maladie d'Alzheimer, il a la mémoire qui flanche. Amoureux de musique il se souvient encore avec émotion de la grande tournée en 1958 de Pat Boone, son chanteur favori. Matt, son petit-fils a décidé de prendre quelques mois pour retourner avec lui sur les lieux.
Matt et Gary embarqueront deux compagnons d'infortune : Luke, un jeune homme perdu qui fuit un passé sombre et inquiétant et qui adopte très vite cette nouvelle famille, et Antonia, juste de passage, mais dont le séjour va s'éterniser.
Les souvenirs seront-ils à la hauteur de l'attente ? La troupe arrivera-t-elle à rester souder ?
Que restera-t-il de ce voyage hors du temps... un moment de grâce, beau et fragile.
Au-delà des thèmes de la maladie, de la filiation ou encore de l'amitié aussi forte que les liens du sang, c'est avant tout un parcours humain.
A noter, une play-list est proposée par l'auteur pour accompagner la lecture.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

mardi 20 octobre 2015

"C’est la vie mon poussin" de René Gouichoux et Henri Meunier - Albin Michel jeunesse

Afficher l'image d'origineLes œufs nous sont présentés comme des personnes physiques. La famille, leurs occupations, leurs mésententes, leurs bagarres, leur défauts…. Avec des petits jeux de mots « œufs bouillés » « mettre les œufs dans le plat, les œufs durs, mollés…
Album sympa et colorés qui plait beaucoup aux enfants.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

"Les macaques ont la banane" de Kaushik Viswanath et Shipa Ranade - Minedition

Afficher l'image d'origineLes macaques vivent près d’un temple et leur chef Shakra trouve qu’ils sont beaucoup trop gros alors il propose un régime : un jeûne pour aider à la méditation.
Mais ne dit-on pas malin comme un singe ? Nos macaques vont arriver à méditer avec des bananes déjà pelées, puis mordues mais pas avalées…Bref, le chef se fit avoir par sa bande de macaques malins !
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

mardi 13 octobre 2015

"Carambol’Ange : l’affaire de Mamie Paulette" de Clémentine Beauvais - collection Pépix, Sarbacane

Afficher l'image d'originePaulette Pétillon a 93 ans. Elle réside à la maison de retraite des Jonquilles jaunissantes. Enfin, résidait. Nel, ange de rang 47, est chargé aujourd’hui de l’accompagner au Paradis à bord de sa voiture volante. En chemin, Paulette ne cesse de poser des questions. C’est que la vieille dame, même décédée, n’a pas sa langue dans sa poche… Elle doute fort d’être morte d’une attaque par une bête sauvage! Elle doute tellement qu’elle va demander à Nel d’enquêter non seulement sur son décès mais aussi sur la disparition d’une jeune infirmière qui a eu lieu quelques jours auparavant à la maison de retraite. Cette jeune femme, Jessica, traitait avec respect Paulette et sa disparition l’inquiète beaucoup. Même s’il ne la connaît pas, Nel ne va pas laisser cette petite grand-mère ! La rencontre de Paulette transforme vite la vie bien réglée de Nel en un tourbillon d’évènements. 
Les illustrations sont sympas, y’a même un clin d’œil à la collection pépix.
Clémentine Beauvais est aussi l’auteure de « la pouilleuse », roman ado coup de poing. Elle a aussi participé au roman à 7 voix « on a rien vu venir » avec Séverine Vidal.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

jeudi 8 octobre 2015

"Cucu la Praline n’a pas froid aux yeux" de Fanny Joly ; ill. Ronan Babel - Gallimard (Folio cadet)

 7ème petit roman de l’héroïne Cucu la praline
Angèle a pour surnom Cucu la praline par ses frères car c’est la cadette et elle en bave !
3 histoires drôles dont l’écriture n’est pas sans rappeler le petit Nicolas.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

mercredi 7 octobre 2015

"L’exercice de la médecine" de Laurent Seksik - Flammarion

Afficher l'image d'origineCoup de cœur
Après les derniers jours de Stefan Zweig et Le cas Eduard Einstein, Laurent Seksik nous offre, à nouveau, un magnifique roman.
Léna Kotev cancérologue Parisienne, est issue d'une longue lignée de médecins : Pavel Alexandrovitch exerçait dans la Russie tsariste, Mendel était professeur dans le Berlin des années 1920, Natalia avait été victime de l'affaire du complot des blouses blanches sous Staline. Chacun d’entre eux a subi les tourments de l’histoire du XXème siècle. Ce roman entremêle cette histoire du monde contemporain et l’histoire de la famille de Léna. Roman d’une grande sobriété et d’une grande justesse de ton qui ne laisse pas indemne !
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)

mardi 6 octobre 2015

"Gamine et son Roi" de Séverine Vidal ; Claire Le Meil - Sarbacane

Gamine est la fille du Roi, un papa-roi toujours très inquiet et qui ne lâche pas une seconde cette pauvre petite fille. Le Roi voudrait pour Gamine "une vie parfaite, sans souci, sans ennui, sans blessure". Mais, Gamine s'ennuie toute seule dans son grand château. Elle rêve de dangers, d'aventures... Un jour, tôt le matin, elle fausse compagnie au Roi et passe une merveilleuse journée toute seule en ville.
La fin est un peu "précipitée" à mon avis, mais c'est un texte bien sympathique pour les Maternelles.
Peut-être ce papa est-il anxieux car il est seul avec sa fille ? En effet, pas de Reine dans cette histoire.
A offrir à certains parents hyper protecteurs !! Et oui, la vie n'est pas forcément pleine de dangers.
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

vendredi 2 octobre 2015

"La sorcière aux doigts de fée" de Marie Zimmer et Mylène Rigaudie - L'Elan vert

Milène Mikoton, sorcière aux doigts de fée, est la terreur des rongeurs du voisinage. En effet, avec leur peau, elle confectionne des chapeaux destinés aux héritières du château. Son rêve... Avoir la peau de Gros Radis, le chef des rongeurs, bande de Raplapla, Ravagé, Rastaquouère, Rapsodie, Ragougnasse, etc.
Mais quand Gros Radis sourit... et il sourit jaune, il faut s'attendre à une rude vengeance. Tous vont le suivre dans son entreprise, et Mikoton n'aura qu'à prendre ses jambes à son cou.
Plein de jeux de mots ra-jouissants !!
Simone

mardi 29 septembre 2015

"Mes petites peurs" de Jo Witek et Christine Roussey - De La Martinière jeunesse

Coup de cœur
Niveau "grands" de Maternelle
Les dessins sont sympathiques, crayonnés et colorés.
Le texte, tout en rimes, aborde toutes les peurs des enfants : la nuit dans son lit, le gros chien du voisin, le supermarché, le manège et la soucoupe volante qui monte trop haut, le loup, l'orage, la maîtresse qui gronde, etc...
Les pages sont cartonnées et le format est idéal pour une lecture à haute voix.
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

vendredi 25 septembre 2015

"Pas encore au dodo ?" d'Alex Sanders - Ecole des loisirs

Fi du marchand de sable et du "caraque" ramasseur d'enfants. Ce serait le loup lui-même qui mettrait au lit les petits après brossage des dents, pipi au pot et mains proprettes ? Quelle blague, oui quelle blague !! Succès assuré.
Simone

mercredi 16 septembre 2015

"Les quatre filles du révérend Latimer" de Collen MacCullough - L’Archipel

LES QUATRE FILLES DU REVEREND LATIMERAustralie 1925. Edda et Grace sœurs jumelles sont nées du premier mariage de leur père pasteur. Au décès de leur mère il épousera la gouvernante du presbytère qui donnera naissance elle aussi à des jumelles Heather et Kelly. A l’âge de 18 et 19 ans elles quittent la maison familiale pour échapper à l’autorité de leur mère ou belle- mère et intègrent l’hôpital de la ville pour y apprendre le métier d’infirmière. Cette saga familiale n’est pas seulement romanesque mais elle nous fait aussi découvrir les débuts de la médecine moderne et les conditions de vie des étudiantes infirmières.
Roman écrit par l’auteur des  «Oiseaux se cachent pour mourir » qui devrait plaire au plus grand nombre.
Dominique (Médiathèque de Mollégès)

mardi 15 septembre 2015

"Quel caractère" de Géraldine Collet et Sébastien Chebret - Carré Blanc, Les 400 coups

Werner, de la famille cochon, a un caractère de cochon !! Jamais à l'heure, toujours grognon, n'obéissant que rarement... Et le jour où le camion à bestiaux vient embarquer les copains pour un drôle de voyage via, on le devine, la fabrique à jambon, on se dit que Werner a bien raison de savoir dire non ! Bien vu !
Simone

jeudi 10 septembre 2015

"Toute la lumière que nous ne pouvons pas voir" d'Anthony Doerr - Albin Michel

Toute la lumière que nous ne pouvons voirPrix Pulitzer 2015 - Coup de coeur
Destin croisé de deux adolescents pendant l’occupation jusqu’à la Libération.
Marie Laure, jeune aveugle, est la fille du serrurier du Museum d’histoire naturelle de Paris, tous deux s’enfuient de Paris pour St Malo où ils se réfugient chez le grand-oncle de Marie Laure. De son côté Werner vit avec sa sœur dans l’ orphelinat d’une petite ville allemande. Repéré pour ses facilités en mécanique et sa grande capacité à réparer les postes de radio, il entre dans les jeunesses hitlériennes et sera recruté dans une école d’élite, puis enrôlé dans la Wehrmacht et arrivera à St Malo avec son unité….
Roman historique d’une grande sensibilité mais aussi excellent roman à suspense.On ne peut que passer un très beau moment de lecture avec ce roman.
Dominique (Médiathèque de Mollégès)

mardi 8 septembre 2015

"La source" d'Anne-Marie Garat - Actes Sud

Où les histoires prennent-elles source et où vont-elles une fois racontées ?
La narratrice, professeur, se rend dans un village de Franche-Comté pour organiser une séance de travaux pratiques pour ses étudiants en sociologie, à partir des archives du village le Mauduit.
Elle rencontre par hasard Lottie, la vieille gouvernante de la famille Ardenne.
Elle lui dit que la narration est plus importante que les faits, et nous voilà entrainé dans une histoire familiale.
Une écriture exigeante, de longues phrases descriptives (il faut un petit moment d'adaptation) mais on se laisse emporter  et même envouter par la narration de la vieille gouvernante Lottie.
Charlette (Médiathèque d'Orgon)

jeudi 30 juillet 2015

"C'est l'histoire d'un hippopotame" d'Agnès de Lestrade ; Guillaume Plantevin - Sarbacane

Chouettes dessins : les animaux ont de bonnes têtes !
Texte très rigolo.
Un hippopotame prend son bain en chantant. Il dérange tous les animaux de la savane car il chante comme une casserole. Jusqu'à l'arrivée du lion...
Pour les enfants de Maternelle.
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

mercredi 15 juillet 2015

"Autour du monde " de Laurent Mauvignier - Ed. de Minuit

Coup de coeur
Dans Autour du monde, Laurent Mauvignier mêle quatorze destins le jour ou le tsunami frappa Fukushima.
Chaque récit à sa propre densité, l’ensemble formant une belle construction.
Une écriture qui claque, coule, glisse, frappe et engloutit.
Il serait vraiment dommage de passer à coté.
Maria (Médiathèque d’Eyguières)

jeudi 9 juillet 2015

"Vernon Subutex" (Tome 2) de Virginie Despentes - Grasset

Coup de cœur
On retrouve dans ce 2ème volet, Vernon Subutex, devenu SDF, ainsi que toute sa bande de potes qui après quelques remords pour avoir refusé de l’héberger se mettent à sa recherche. Ils le retrouvent dans un parc aux Buttes Chaumont, il deviendra une sorte de gourou dans ce parc où ses anciens et nouveaux amis se retrouvent régulièrement autour de lui.
Bien sûr l’ombre d’Alex Bleach le chanteur décédé plane toujours autour d’eux…
Cette comédie humaine formidable n’est pas terminée et il nous faudra attendre quelques mois avant de pouvoir lire le 3ème tome de cette trilogie.
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)

mardi 7 juillet 2015

"Il pleuvait des oiseaux " de Jocelyne Saucier - Gallimard "Folio"

Il était une fois deux hommes très vieux qui vivaient dans une forêt canadienne, au nord de l’Ontario. Leurs seuls liens avec le monde étaient Steve, gérant d’un hôtel sans client, et Bruno, cultivateur de marijuana. Ils venaient d’enterrer leur ami, Ted, vivant dans une cabane voisine. Un jour survient une photographe, cherchant des survivants des grands feux du début du XXème siècle. Et lorsqu’arrive la deuxième visiteuse, tante de Bruno et ayant passé plus de soixante ans en hôpital psychiatrique, leur vie va être totalement chamboulée.
Superbe roman, véritable hymne à la nature, l’amitié et l’amour, Jocelyne Saucier nous offre une belle promenade au fond des bois, et des personnages hauts en couleurs et pleins d’humanité. Premier roman de cet auteur dans une édition française.
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

vendredi 3 juillet 2015

"Le blues du troglodyte" de Kenneth Cook - Autrement

Je vous emmène faire un petit tour à Ginger Whisker, dans le bush australien. « J’imagine que c’est Dieu qui a crée ce pays. Il n’a pas pu se former par hasard. Un pays aussi résolument insupportable fait forcément partie d’un grand dessein ».
Voilà, le décor est planté. Petite ville minière, où il fait tellement chaud que les maisons sont construites sous terre, pour avoir un peu de fraîcheur. Et Simon Crown, lui, est un vrai troglodyte. Il possède une station de radio, déficitaire, et une mine d’opales, où il n’y a guère d’opales. Alcoolique, en instance de divorce (sa femme lui a annoncé gentiment qu’elle ne pouvait vivre sans son amant), il est une proie facile pour un escroc qui, après quelques bières, lui rachète station radio et mine moyennant un salaire mirobolant et le remboursement de ses dettes.
Toujours avec humour, Kenneth Cook nous promène de pub en mine, décrit des personnages naïfs ou retors, il ne manque que Crocodile Dundee.
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

mercredi 1 juillet 2015

"Le Maître des insectes" de Stuart Prebble - Denoël

Le maître des insectes, c’est Roger. Passionné d’entomologie depuis son plus jeune âge, il possède un insectarium, où il élève différentes espèces. Mais Roger est aussi handicapé mental, et incapable de subvenir seul à ses besoins. Son frère, Jonathan, de six ans son cadet, lui voue une affection sans borne. Lorsqu’il tombe amoureux d’Harriett et l’épouse, celle-ci accepte Roger naturellement. Mais les parents des garçons meurent prématurément dans un incendie, et, d’un commun accord, Jonathan interrompt ses études pour s’occuper de Roger, et sa femme continue. La séparation est difficile, malgré les retours réguliers d’Harriett. Un soir, Jonathan boit trop, et ils se disputent violemment. A son réveil, Harriett est morte à ses côtés…
A la fois thriller, roman psychologique, l’auteur aborde également le problème du handicap avec justesse, finesse, et sans les clichés habituels. Le lien entre les deux frères est très fort, et le choix de Jonathan apparaît comme une évidence.
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

vendredi 26 juin 2015

"De l’influence du minibar sur l’engagement humanitaire" de Marc Salbert - Ed. Le Dilettante

Arthur Berthier, journaliste est venu couvrir le Midem à cannes. Sa passion de toujours, le Rock des années 70. Les concerts, La musique !
Quand le minibar volant qui provient de sa chambre, bascule sur le balcon et atterrit sur une voiture garée sur le trottoir.
Pour le  punir, sa rédaction le met aux affaires générales.
Tout bascule pour lui quand il doit couvrir un reportage sur un camp de réfugiés afghans, les  sans papiers du square de Clignancourt…
Roman rythmé, drôle, sur fond de société.
Une lecture qui fait du bien !
Maria (Médiathèque d'Eyguières)

mercredi 24 juin 2015

"Miniaturiste" de Jessie Burton - Gallimard

[Littérature anglaise]
Nella, 18 ans arrive de sa campagne à Amsterdam pour rejoindre Johannes Brandt qu’elle a épousé. Ce riche marchand très en vue dans la ville, plus âgé qu’elle, n’est pas là pour l’accueillir, c’est sa sœur Marin qui la reçoit assez froidement. Dans la belle demeure vivent également deux serviteurs, Cornélia jeune orpheline et Otto un noir que Johannes a ramené de l’un de ses voyages lointain. Johannes offre en cadeau de mariage à Nella une maison de poupée qu’elle décide d’animer grâce à une miniaturiste mystérieuse très talentueuse. Les créations de cette artiste révèleront bien des secrets sur les habitants de cette maison.  S’inspirant d'une maison de poupée d’époque exposée au Rijksmuseum d’Amsterdam, Jessie Burton restitue l’ambiance de la ville à la fin du XVIIe siècle avec le pouvoir des guildes marchandes et l’intransigeance religieuse qui règne. La jeune Nella devra faire sa place dans cette société austère et hypocrite. A la fois conte fantastique, roman historique très bien documenté et étude des mœurs passionnante, nous sommes tenus en haleine de la première à la dernière ligne. Un premier roman absolument superbe !
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)

jeudi 18 juin 2015

"Le trésor américain" de Chris Donner- Ecole des Loisirs

(Collection "Neuf")
Coup de cœur !
Au Mexique, Moctezuma, jeune garçon de 11 ans, se retrouve embarqué par le Professeur Palissander, archéologue, à la recherche d'un parchemin Malmèque, une civilisation disparue. Moctezuma conduit le Professeur vers une grotte au cœur de la jungle où ils découvrent une table en opale rose avec des inscriptions en langue Ossécaille (une des 1ères écritures chinoises datant de 3500 ans). Ceci serait la preuve que ce sont les chinois qui ont découvert l'Amérique et non Christophe Colomb. Malheureusement, un cyclone ravage la région et détruit tout sur son passage.
Super livre d'aventure qui se lit d'une traite. on est tenu en haleine par le suspens et l'on a envie de découvrir la fin... fin optimiste et ouverte. Y aura-t'il une suite ?
Le jeune héros mexicain, Moctezuma, devenu archéologue, reviendra-t'il au Mexique après des études en Chine espérant retrouver la table en opale rose ?
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

mardi 16 juin 2015

"Et, je danse aussi" de Marie-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat - Ed. Fleuve

Une formidable correspondance entre un écrivain en mal d'inspiration et une mystérieuse lectrice... Un roman plein d'humour et de tendresse qui redonne le sourire !! Gai et léger.
 Jubilatoire !!!!
Maria (Médiathèque d’Eyguières)

mardi 9 juin 2015

"Check-Point" de Jean - Christophe RUFIN - Gallimard

Coup de cœur
1995 : Une équipe de 5 personnes, 4 hommes et une femme, partent dans deux camions pour une mission humanitaire en Bosnie.
L’entente entre ces protagonistes n’est pas toujours très cordiale, il y a nombreuses tensions qui sont dues à leurs motivations qui ne sont pas les mêmes ainsi qu’à leurs caractères très différents.
Ce roman pose de nombreuses questions sur l’humanitaire .Pourquoi est-ce que l’on s‘engage dans humanitaire ? De quelles aides vraiment concrètes ont besoin les populations dans des pays en guerre ? Convoyer nourriture et vêtements suffit-il ou faudrait- il aller plus loin dans l’engagement en emportant, par exemple, des armes ?...
Ce roman donne une vision de l’humanitaire qui peut surprendre mais certainement très proche de la réalité puisque Jean-Christophe Ruffin a beaucoup travaillé, en tant que médecin, pour des organisations telles que Médecins sans frontière.
Un excellent roman qui se lit comme un thriller !
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)

jeudi 4 juin 2015

"Madame Cocotte" d'Edouard Manceau - Seuil jeunesse

ALBUM BB
Edouard Manceau, dont je suis fan des petits caribous, nous pond ici (c'est le jeu de mot de la journée !) un livre pour les tout-petits où Madame Cocotte veut savoir qui habite dans cette drôle de chose ronde et blanche !
Le graphisme est dépouillé, la mise en page claire, les couleurs vives et la question philosophique : Qui de l'œuf ou de la poule est né en premier ?
Simple et efficace ; j'ai beaucoup aimé !!
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

jeudi 28 mai 2015

"Les grandes questions du petit Gaston" de Sophie Furlaud et Catherine Proteaux-Zuber - Bayard jeunesse

12 grandes questions sont présentées au sommaire de ce doc très sympa.
Pour introduire la question du petit Gaston, une petite histoire est présentée. Puis les discussions avec la maman et/ou le papa.
Très intéressant et ludique !
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

mardi 26 mai 2015

"Mon chien qui pue" de Christine Roussey - Ed. de la Martinière jeunesse

Tout est dit dans le titre de cet album très rigolo aux illustrations crayonnées. Des mots qui feront rire les enfants.
Le jeune narrateur nous présente Alfred, son chien qui pue…. Notre petit héros doit déménager mais comment prendre l’avion avec un chien qui pue comme ça ? Alors, Alfred, va passer sous la douche, se brosser les dents…
Mais finalement, Alfred est-il toujours Alfred sans son odeur ?? Cela se termine dans la boue avec des champignons pourris, en mangeant du fromage !
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

samedi 23 mai 2015

"Manco l’Inca au temps d’Athahualpa et de Pizarro" d'Emmanuel Cerisier - Ecole des Loisirs

Livre doc sous forme d’histoire sur l’empire Inca et l’invasion espagnole avec le commandant Pizarro.
Cette fiction documentaire intéressante peut être l'occasion de se faire plaisir et de replonger dans la célèbre série des « Cités D'or ».
En fin de livre, un doc très intéressant avec une carte pour situer Cuzco, le lac Titicaca et Machu Picchu.
Très bon doc à partir de 8 ans.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

jeudi 21 mai 2015

"L’archange du chaos" de Dominique Sylvain - Ed. Viviane Hamy

Roman policier
Dominique Sylvain écrit ici un roman plus classique que ces polars précédents, mais pas de déception, un excellent suspense et de nouveaux personnages très attachants.
L’histoire débute dans une cave d’un immeuble en construction où l’on retrouve le cadavre d’une femme qui n’a pas subi de viol mais a été torturée. La disposition du corps fait penser à une mise en scène et l’on peut craindre que ceci soit l’œuvre d’un tueur en série. ..
Bastien Carat est chargé de mener l’enquête avec une équipe diminuée d’un collègue mis à pied pour alcoolisme et la venue de Franka Kehlman, une jeune recrue très proche de la patronne du commissariat et qui devra se faire accepter par ses collègues…
Une équipe un peu boiteuse, où chacun a ses failles et un passé parfois lourd à porter mais qui sera toutefois d’une grande efficacité pour résoudre cette enquête où le religieux et la folie se côtoient…
Peut-être à suivre pour de nouvelles aventures ??
Un très bon moment de lecture.
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)