mardi 3 juin 2014

"Vieux, râleur et suicidaire : La vie selon Ove" de Fredrik Bachman - Presses de la Cité

Ove n’est pas très vieux, juste cinquante neuf ans. Sa femme est morte d’un cancer il y a six mois, et il vient d’être mis à la retraite, « pour se reposer ». Mais Ove ne se repose pas. Tous les matins à six heures moins dix,  il inspecte son lotissement, note les numéros des véhicules garés malgré l’interdiction, et regarde si tout est en ordre. 
Ce jour-là, Ove décide de mettre fin à ses jours, puisqu’il n’attend plus rien de l’existence. Ce matin donc, tout commence avec sa  rencontre avec un chat errant. L’antipathie est subite et réciproque. Et alors qu’il s’apprête à mourir, son nouveau voisin emboutit son mur avec sa remorque. Il fait donc bien involontairement connaissance avec cette nouvelle famille, qui va s’ingénier à bouleverser la vie d’Ove, et mettre à mal ses projets de suicide…

Il y a beaucoup de drôlerie dans ce premier roman de Frédrik Bachman, mais aussi beaucoup de tendresse et d’humanité derrière ce bonhomme bourru. Bref, un premier roman réussi, plein d'humour et d’optimiste.
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.