samedi 15 mars 2014

"L’instant précis où les destins s’entremêlent" d'Angélique Barbérat – Michel Lafon

Après la mort de sa mère, tuée par son mari, Kyle, cinq ans, est recueilli par sa demi-sœur. Sensible au problème des femmes battues, elle dirige une maison qui sert de refuge à ces femmes qui veulent fuir leur conjoint. Kyle se consacre à la musique, devient leader d’un groupe de rock célèbre. Coryn s’est mariée à dix-sept ans avec celui qu’elle a pris pour un prince charmant. Mais Jack, vendeur de voitures de luxe, se révèle jaloux et brutal. Un jour, Kyke renverse leur fils accidentellement, et reconnaît chez Coryn les symptômes qu’il avait vus chez sa propre mère. Il tente de nouer le dialogue avec elle et de la protéger…
Romanesque, oui. La jeune femme victime qui tombe amoureuse d’un musicien célèbre qui ne rêve que de la soustraire à la folie de son mari, c’est un sujet bateau… Et pourtant, ça fonctionne. On veut tellement que Coryn s’en sorte qu’on ne lâche pas ce roman, jusqu’à la fin. Les chapitres courts contribuent à accrocher le lecteur. Tout public, oui.
Elevée par un grand-père russe, Angélique Barbérat est conteuse dans les écoles américaines. Ceci est son premier roman.
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.