vendredi 28 mars 2014

"L’été, tous les chats s’ennuient" de Philippe Georget - Ed. Jigal

Roman policier
Gilles Sebag est inspecteur de police à Perpignan. Il travaille surtout avec son équipier, Jacques Molina, depuis quatre ans.  Gilles est heureux en ménage, ses enfants sont adolescents, et les enquêtes plutôt tranquilles et routinières. Mais cette routine est un jour rompue par la disparition d’un homme. Au début sceptiques, les deux hommes se trouvent finalement plongés dans une histoire complexe : un tueur lance un véritable jeu de pistes, avec comme adversaire Gilles…
Pari réussi pour cet auteur qui a fini par poser ses valises à Perpignan : avec une très bonne intrigue, des personnages attachants et humains, Philippe Georget signe un premier roman. Il nous offre un excellent policier français,  qui n’a rien à envier aux thrillers anglo-saxons.
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

mercredi 26 mars 2014

"Ottoki" de Frédéric Marais - Les fourmis rouges

Superbe album : ce conte très poétique nous emmène loin d'ici sur la banquise et les dessins magnifiques, à dominante noir et blanc, illustrent parfaitement cette histoire.
Ottoki, un jeune inuit, croise un jour sur la banquise un drôle de bonhomme en combinaison spatiale, perdu au milieu du désert de glace. Plus tard, ce même homme le remerciera lorsqu'il posera les pieds sur la lune.
A découvrir absolument !
De plus, il faut noter le travail de la petite maison d'édition "Les fourmis rouges" et découvrir leurs autres publications.
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

mardi 25 mars 2014

"Les habits de Lulu" d'Alex Sanders - Ecole des loisirs

Livre cartonné pour bébés.
Lulu s’habille n’importe comment ! Les chaussettes sur les mains, la culotte sur la tête, la chemise pour les jambes, mais non…. Finalement, Lulu s’habille correctement pour aller faire la fête mais tous ses copains sont habillés n’importe comment ! Alors, on récapitule : les chaussettes, ça se met où ?... 
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

vendredi 21 mars 2014

Le Prix des Incorruptibles

Depuis quelques années maintenant, certaines d'entre nous participons à la sélection des livres pour le Prix des Incorruptibles, prix littéraire national pour les enfants. Nous avons donc eu à lire une petite trentaine de livres, que des enfants de 7-8 ans (niveau CE1) liront pour le Prix 2014-2015.

Nous en avons sélectionné 10, les voici :

Emma à New York de Claire et Etienne Frossard - Belin jeunesse
L'arbre magique de Piet Grobler - Circonflexe
Comme une princesse de  Brigitte Minne - Talents hauts
Camille est adoptée de V. Demamarre Bellégo - Oskar Ed.
Herman et Rosie pour la vie de Gus Gordon - Gallimard jeunesse
Le loup qui mangeait n'importe quoi de Ch. Donner et Manu Larcenet - Mango jeunesse
Le Roi se sauve de J. Taboni Misérazzi - Millefeuille
L'ogre et l'orthodontiste de Jean-François Dumont - Père Castor
Le plus gourmand des éléphants de Jean-Christophe Tixier - Rageot
L'œil du pigeon de Séverine Vidal - Sarbacane

(Médiathèques d'Eygalières, d'Eyguières, de Mollégès)

jeudi 20 mars 2014

"Babakundé" d'Annelise Heurtier ; Ill. Mariona Cabassa - Casterman


Babakundé est l'homme le plus puissant de la tribu et c'est bien connu, les richissimes sont tellement occupés à veiller sur leurs biens qu'ils perdent leur temps à les gagner. Bien sûr, Babakundé fait distribuer ses "restes" aux villageois mais quand la mort vient prendre l'un  d'entre eux, forcément trop affairé, il ne peut assister aux funérailles. Bien sûr il accompagne ses regrets d'un cadeau parfaitement inutile et pour consoler les pauvres bougres leur assène chaque fois : "Il n'y a qu'un jour, demain le soleil brillera !" Mais la mort s'en vient chercher son épouse et... les villageois ne se déplacent pas et se contentent d'envoyer des cadeaux en précisant à Babakundé : "il n'y a qu'un jour...". Babakundé a beau verser des larmes en abondance, il est seul ! Apercevant les paysans s'avancer au loin, un sage murmure alors : "L'argent est bon, Babakundé, mais l'homme sera toujours meilleur, car il répond quand on l'appelle".
Un conte africain qui peut faire mouche où que l'on soit, où que l'on vive. Mais c'est le rôle des contes, n'est-ce-pas ?
Très belle iconographie.
Simone

"Le monde des footballeurs, des pompiers et des policiers" de Christine Pompéi ; Ill. Jérôme Pélissier - Grenouille éditions

DOCUMENTAIRE JEUNESSE
Les enfants vont adorer !! On a droit à une historiette sympa où tous les amoureux du football, des pompiers et des policiers se reconnaîtront.
On a droit aussi à une fiche technique bien faite pour chacun des trois métiers.
Les illustrations ne manquent pas d'énergie, les travelings avant et arrière vont bon train et les héros ont très bonne mine !
L' illustrateur a fait bonne pioche au rayon de la BD.
Simone

mercredi 19 mars 2014

"Le jardin de bronze" de Gustavo Malajovich - Actes Sud

Roman policier. Littérature argentine

 Fabian jeune architecte est marié à Lila qui est une jeune femme plutôt dépressive. Ils ont une charmante petite fille Moïra qui a 4 ans. Elle va disparaître avec sa nounou alors qu’elles se rendaient à un goûter d’anniversaire où elles n’arriveront jamais. La police piétine, un privé propose à Fabian de mener une enquête parallèle…
Il ne faut rien dire de plus (je conseille même de ne pas lire la quatrième de couverture). Excellent suspense, percutant avec des personnages attachants. Beaucoup de tension dans ce roman policier mené de main de maitre et d’une grande qualité littéraire.
Ce roman est apparemment le premier d’une série, donc on attend la suite avec impatience !
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)

mardi 18 mars 2014

"14 auteurs racontent... Les chroniques de Harris Burdick" de Chris Van Allsburg - Ecole des loisirs


Vous connaissez sûrement Les Mystères de Harris Burdick : quatorze illustrations fascinantes accompagnées d'un simple titre et d'une légende. Aujourd'hui, l'école des loisirs publie un recueil de nouvelles, Les chroniques de Harris Burdick. Quatorze auteurs  ont imaginé, à partir d'une illustration de Harris Burdick, un texte dans lequel l'on retrouve l'étrange légende qui l'accompagne.
Certaines sont bizarres, d’autres drôles,  voir effrayantes… un univers bien particulier à l’image des dessins de  Harris Burdick. Au départ, je n’ai pas ouvert ce livre avec grand enthousiasme mais, à ma grande surprise, je l’ai dévoré.  Coup de cœur !
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

samedi 15 mars 2014

"L’instant précis où les destins s’entremêlent" d'Angélique Barbérat – Michel Lafon

Après la mort de sa mère, tuée par son mari, Kyle, cinq ans, est recueilli par sa demi-sœur. Sensible au problème des femmes battues, elle dirige une maison qui sert de refuge à ces femmes qui veulent fuir leur conjoint. Kyle se consacre à la musique, devient leader d’un groupe de rock célèbre. Coryn s’est mariée à dix-sept ans avec celui qu’elle a pris pour un prince charmant. Mais Jack, vendeur de voitures de luxe, se révèle jaloux et brutal. Un jour, Kyke renverse leur fils accidentellement, et reconnaît chez Coryn les symptômes qu’il avait vus chez sa propre mère. Il tente de nouer le dialogue avec elle et de la protéger…
Romanesque, oui. La jeune femme victime qui tombe amoureuse d’un musicien célèbre qui ne rêve que de la soustraire à la folie de son mari, c’est un sujet bateau… Et pourtant, ça fonctionne. On veut tellement que Coryn s’en sorte qu’on ne lâche pas ce roman, jusqu’à la fin. Les chapitres courts contribuent à accrocher le lecteur. Tout public, oui.
Elevée par un grand-père russe, Angélique Barbérat est conteuse dans les écoles américaines. Ceci est son premier roman.
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

vendredi 14 mars 2014

"En finir avec Eddy Bellegueule" d'Edouard Louis - Seuil


Élevé dans une famille ouvrière de Picardie, Eddy est un peu différent des autres enfants Sa manière de se comporter lui vaut de nombreuses humiliations et injures, tant par ses camarades de classe que par son père alcoolique et sa mère assez dure. Il s’interroge sur cette homosexualité dont on le taxe  alors qu’il n’a encore connu aucun désir. Son seul salut sera de fuir cette famille et son milieu social, il partira à Amiens et il fera de brillantes études et peu à peu réussira à accepter son homosexualité.
Ce roman écrit à la première personne donne à penser qu’il s’agit certainement de faits vécus par l’auteur. Un texte bouleversant !
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)

jeudi 13 mars 2014

"Journée de folie" d’Alice de Poncheville ; ill.Benjamin Bachelier - J’aime lire – Bayard poche

Dès 9 ans
Mathieu doit passer 24 heures tout seul chez lui. Sa maman a un déplacement professionnel. Mais à peine est-elle partie que la voisine du dessus lui confie son bébé de 2 ans (cas de force majeure : elle part à la maternité !). Et c’est le début d’une journée de folie ! Que mange un bébé ? Et  les couches, lesquelles prendre au supermarché ? Perte de la clé de l’appartement, rencontre avec les enfants du quartier…. Bref un condensé d’aventures, de solidarité, d’entraide, le tout en 24 heures !
Roman très agréable à lire et histoire bien sympathique.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

mercredi 12 mars 2014

"Le spectre de la rue du puits" d' Indrek Hargla – Gaïa

Roman Policier
Tallinn, 1419. Actuellement capitale de l’Estonie. Une enquête de Melchior, l’apothicaire, déjà vu dans « l’énigme de Saint Olav », chez Gaïa en 2013.
Dans cette riche ville commerçante, plusieurs personnes meurent mystérieusement : un riche marchand, le gardien de la tour et une prostituée. Il n’en faut pas plus pour que l’apothicaire face la relation avec une maison hantée, où un moine et une femme adultère seraient emmurés par le mari jaloux. Melchior va donc se lancer dans une enquête auprès des habitants de la ville.

C’est un roman riche de détails, un peu complexe toutefois. L’écriture est dans un style très ancien, avec beaucoup de références historiques et religieuses. L’auteur connaît manifestement bien son sujet. Une nouvelle approche des « polars nordiques », pour renouveler un peu le genre…
Marie-France (Médiathèque de Sénas)