mercredi 10 juillet 2013

"22/11/63" de Stephen King – Albin Michel


22/11/63Jack Epping est professeur d’anglais dans un lycée. Il donne en plus des cours de remise à niveau pour adultes, et tombe un jour sur le devoir du concierge, Harry Dunning. Cet homme, seul rescapé du massacre de sa famille par son père, va changer la vie de Jack. En allant, un soir dîner dans son snack habituel, il s’aperçoit avec stupéfaction que le propriétaire, Al, semble avoir vieilli de plusieurs années en quelques heures. Al lui confie un secret : au bout de sa roulotte, une marche ouvre un passage dans le passé. Il réussit à convaincre Jack de remonter le temps, et d’empêcher l’assassinat de Kennedy.

Jack, propulsé en 1958, décide tout d’abord d’empêcher le massacre de la famille Dunning. Il se fait ensuite engager comme professeur dans lycée, et tombe amoureux de Sadie, une jeune bibliothécaire… Mais empêcher les évènements d’arriver n’est pas chose aisée, et Jack va avoir un parcours semé d’obstacles… Et changer le cours de l’histoire est-il si facile, et si judicieux ?

A la fois thriller et fantastique, 22/11/63 est un bon « King »qu’on lâche difficilement, malgré ses 935 pages et quelques longueurs. L’Amérique des années 60 est encore bien puritaine, et bien raciste, et Jack est effaré par le chemin parcouru en cinquante ans. Le suspense est maintenu jusqu’aux dernières pages… et je tairai la fin.
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.