jeudi 23 juin 2011

"Le jardin des larmes" d'Arnaud Delalande – Grasset

L’auteur,  atteint du syndrome de la page blanche, retrouve au Sénégal un ami chargé de mission auprès des organismes humanitaires. Il est à la recherche d’une « histoire »… Cet ami, Julien, va lui faire rencontrer deux personnes : Sébastien, ancien DRH d’une grande entreprise, a tout plaqué un soir de Noël pour rejoindre le WWF ; Lise était sage-femme pendant les massacres du Rwanda. Au fil des pages, Sébastien tente de donner un vrai sens à son action après le raz-de-marée de 2004 au Sri Lanka. Lise se reconstruit doucement après avoir vu détruire tout ce auquel elle croyait, massacrer ses collègues et amis, et devient psychologue. Ces  deux êtres fragiles vont nouer une belle amitié pour surmonter l’horreur.

Un très beau roman, sobre malgré des phrases et des descriptions cinglantes, et un regard lucide sur les organisations humanitaires.
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.