jeudi 10 février 2011

"Menteuse" de Justine Larbalestier - Gallimard Jeunesse


Micah est une lycéenne new-yorkaise de 17 ans, différente des adolescents de son âge. Elle aime la biologie, elle adore courir (très vite) dans Central Park et, surtout, elle le dit d’emblée, c’est une menteuse. Micah se sent mal dans sa peau et a un réel souci avec son identité. Elle a du mal à se définir et se sent toujours la "moitié" de quelqu'un ou de quelque chose. Son père est noir et sa mère est blanche, elle est pauvre, mais fréquente un lycée privé  Et surtout, elle doit garder un très gros secret, celui de la "maladie familiale", ce qui pourrait expliquer une partie des mensonges qu’elle raconte.
Le lecteur est mené en bateau jusqu’à la dernière page, baladé de mensonges en pseudo vérités, il est assez peu commun pour un lecteur de ne pas pouvoir faire confiance à son narrateur, et c’est aussi là  grande force de Menteuse qui en fait un roman haletant qui se dévore jusqu’à la dernière ligne.
Michelle (Bibliothèque de Mollégès)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.