vendredi 12 avril 2019

"La petite fille qui avait deux papas" de Mel Elliott - Circonflexe

La petite fille qui avait deux papasThème d'actualité, le titre annonce la couleur, abordé de façon humoristique.
En fin de compte, la petite héroïne de cet album, qui se prénomme Lucie, trouve la famille de sa nouvelle copine Matilda, tout aussi ennuyeuse que la sienne ! Même avec deux papas, on mange des aliments sains aux repas (et pas que des bonbons et des gâteaux), on ne doit pas sauter sur les lits, etc...
J'ai trouvé cet album vraiment chouette, aucun prosélytisme, mais l'histoire d'une petite fille qui découvre que la différence n'est pas vraiment si différente !
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

mardi 9 avril 2019

"Olga" de Bernhard Schlink - Gallimard

Olga par SchlinkRoman plein de finesse, écriture limpide, chapitres courts, construction originale.
Fin du XIX ème, Olga orpheline et pauvre, est élevée par sa grand-mère qui ne l'aime pas. 
C'est une solitaire, mais volontaire qui mettra toute son énergie pour devenir institutrice.
Elle tombe amoureuse d'Herbert, le fils d'un riche notable passionné par les grands espaces.
Charlette (Orgon)

vendredi 5 avril 2019

"Tango à la romaine" de Philippe Carèse - Ed. de l'Aube

Tango à la RomaineMai 1967 à Rome. Le groupe Potere Rosso projette un attentat contre l'ambassade de USA. Mais il échoue. Il tue une pauvre femme , son fils découvre sur les lieux un tract communiste or il déteste les communistes de sa cité.
A partir de là nous assistons à des meurtres par vengeance ou pour accomplir des missions.
Sur fond de guerre de Vietnam et de la guerre des six jours, on assiste à des manipulations (la CIA, la police, les magistrats, les groupes de l'ultra gauche.)
Ce livre est jubilatoire, et propose des portraits hauts en couleurs.
Excellent roman !
Charlette (Orgon)

mercredi 6 mars 2019

"Le prince à la petite tasse" d'Emilie de Tuckheim - Calmann Lévy

Le Prince à la petite tasseEcrit sous forme d’un journal intime du 1er février au 19 novembre, Emilie de Turckheim et sa famille ont accueilli dans leur appartement parisien un jeune migrant afghan, Reza.
Ce journal lumineux retrace la formidable aventure de ces mois passés à se découvrir.
C’est un message plein d’espoir et d’humanité. 
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)
 

vendredi 1 mars 2019

"Longtemps j’ai rêvé de mon île" de Lauren wolk – Ecole des loisirs, collection Médium

 roman à partir de 11 ans
Cette histoire se passe sur une petite île qui composent l’archipel Elizabeth, dans le Massachusetts.
Longtemps, j'ai rêvé de mon île par WolkCorneille à douze ans, elle a été recueillie et élevée par « Osh », un homme au passé mystérieux et partage sa vie entre lui et leur voisine Mis Maggie.
Osh la découverte dans un canot laissé à la dérive, Corneille est une enfant très éveillée, heureuse malgré le regard que lui portent les autres personnes de l’ile.
Mais en grandissant, viennent les questions sur son identité : D'où vient-elle ? Qui est-elle ? Que représente cette petite plume sur sa peau ? Qui l'a abandonné en mer dans cette barque ? Pourquoi on n’ose pas la toucher hormis Osh et Maggie ?
 Une nuit, elle aperçoit un feu sur l'île inhabitée de Penikese qui fut autrefois le sanctuaire des lépreux.
Corneille décide de partir voir ce que cela cache…commence ainsi une quête initiatique.
 Un joli roman à l’atmosphère poétique, qui invite à prendre le temps de rentrer dans l’histoire et de se laisser emporter par cette recherche d’identité.  
L’auteure nous transmets à travers cette histoire touchante, de belles valeurs, un brin philosophique.
Elle nous décrit une famille un peu particulière que forme Corneille et Osh, pleine de tendresse et de retenue.
Fanny (Médiathèque de Mollégès)

mardi 29 janvier 2019

"Le jour où la Durance" de Marion Muller Colard - Gallimard

Premier roman.
Résultat de recherche d'images pour "le jour où la durance Marion Muller Colard"Lundi, Sylvia vient de perdre son fils, Bastien, qu’elle a massé chaque jour depuis trente-sept ans parce qu’il est « né bleu . Il sera enterré jeudi.  Le Jour où la Durance s’ouvre un lundi pluvieux, précisément, sur le portrait d’une femme qui « n’a pas le don des larmes ».  Sa fille, Clothilde est  décidée à prendre les choses en main, la jeune femme veut organiser une cérémonie religieuse pour l’enterrement de son grand frère. A l’inverse de sa mère murée dans une douleur occulte, Clothilde est ravagée par les larmes, tandis que lui reviennent des souvenirs d’enfance qu’elle prétend sérieusement avoir partagés avec Bastien. Les deux femmes semblent les faces opposées d’un seul deuil impossible à traverser, dans une douloureuse incompréhension.
Un roman bouleversant !
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

 

jeudi 24 janvier 2019

"L’eau qui dort" d'Hélène Gestern - Ed. Arléa

Image de couverture de L’Eau qui dortReprésentant de commerce, Benoît Lauzanne vient d’être licencié. Il décide de tout quitter, sa femme avec qui il n’y a plus que des disputes, son confort et son appartement parisien. Dans une ville de province, il croit reconnaître Irina, son grand amour de jeunesse, disparue vingt ans plus tôt sans laisser de traces. Sa recherche va tourner à l'obsession. Il décide de s’installer sur place pour essayer de la retrouver. Il trouve un travail de jardinier dans un domaine où il pense trouver une certaine sérénité mais un meurtre va tout venir bouleverser…
Très beau roman dans lequel la nature a une place importante.
Coup de cœur.
Dominique (Mollégès)

jeudi 20 décembre 2018

"Mademoiselle Hic et Petit Prout, un voyage insolite à travers le corps humain" de Eva Dax et Sabine Dully - Hatier Jeunesse

Résultat de recherche d'images pour "Mademoiselle Hic et Petit Prout, un voyage insolite à travers le corps humain de Eva Dax et Sabine Dully chez Hatier Jeunesse"Plus qu’un voyage, c’est plutôt un concours afin de déterminer qui est le plus incontrôlable…
Est-ce le rot, le pet, le hoquet, l’éternuement, le bâillement ?
A moins que le prix ne revienne au 6ème : le ronflement qui se révèle pendant la nuit…
C’est vraiment bien fait, c’est drôle sans être vulgaire, super bien illustré et ça se termine par un petit supplément qui définit plus  « sérieusement » chacun de ces phénomènes.
Arlette (Eyguières)

mercredi 12 décembre 2018

"Valentine ou la belle saison" d'Anne-Laure Bondoux - Fleuve éditions

Valentine ou la belle saison par BondouxAprès "Et je danse, aussi", coécrit avec Jean-Claude Mourlevat, Anne-Laure Bondoux nous plonge cette fois (toute seule), dans l'histoire de vie et de famille de Valentine, 48 ans et demi, divorcée, deux enfants, qui se réfugie dans sa maison familiale à Lestrade dans l'Aveyron.
Entourée de sa mère Monette (enfin je ne vous dévoile pas tout...) du chat Léon, et bientôt de son  frère Fred en pleine crise de couple, elle tombe par hasard en faisant du rangement sur des photos de classe barbouillées de marqueur noir. Sa vie va en être bouleversée !
Très bon roman, agréable à lire, sur les relations familiales, les secrets de famille, les questions existentielles. On s'identifie facilement  aux personnages et on dévore ce livre avec plaisir.
Un bon moment de lecture qui met du baume au coeur.
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

mardi 11 décembre 2018

"Ma maman est une pirate" de Rémi Saillard - Gautier Languereau

Un album pour parler du cancer.
Ma maman est une pirate La métaphore des pirates à la recherche de l’île au trésor pour la lutte contre la maladie jusqu’à la guérison.
L’enfant se figure sa maman embarquée sur un fier navire « Le crabe sans pitié », l’équipage, c’est l’équipe médicale.
Il lui faudra du courage et un peu de temps pour atteindre l’île… c’est fatiguant aussi ce long périple !
Comme les pirates, elle a des cicatrices, des nausées, un foulard joliment noué et un jour, ça y est, ça va mieux et ses doux cheveux repoussent. Elle peut quitter le bâteau et son équipage…
C’est bien fait, tendre et délicat, à avoir en bibli !
Arlette (Eyguières)

vendredi 7 décembre 2018

"Bardad le gnome" de Bruno Longchampt - Pépix

Gnomes, elfes, nains, un sanglier fonceur, un mage… (on se croirait chez Tolkien…) et des orcs (très méchants !!!)
Bardad est un gnome (petit, vert, moche et puant) et voilà qu’il tombe raide amoureux de Zaïa une ravissante elfette aux cheveux bleus
Bardad le gnome par Lonchampt Pour venir en aide à Zaïa qui veut sauver sa mère enlevée par les Orcs, Bardad est prêt à braver les obstacles, les épreuves les plus rudes et les horribles Orcs, il a un peu de mal à ce qu’on le prenne au sérieux mais il sera finalement reconnu et célébré à hauteur de son courage !
C’est vraiment de l’aventure fantastique, de l’énergie à revendre, des poursuites échevelées et des combats épiques, beaucoup d’humour, des blagues… de l’amitié, de la solidarité et un énorme AMOUR !
A recommander à tous les petits entre 8 ans et 11 ans…
Arlette (Eyguières)

jeudi 6 décembre 2018

"Débâcle" de Lize Spit - Actes Sud

Débâcle par SpitUn petit village flamand, dans les années 2000. Trois inséparables : Pim, Laurens et Eva, assez garçon manqué. Pim et Eva traînent des casseroles : Pim, dont les parents sont producteurs laitiers, a perdu son frère aîné, Eva a des parents alcooliques et une petite sœur anorexique avec des troubles du comportement. Chacun progresse dans la vie et l'adolescence comme il peut.
Ce roman avance sur deux périodes. Outre le début du vingt-et-unième siècle, Eva se raconte quelques années plus tard. Elle est conviée à un repas en mémoire de Jan, le frère décédé de Pim. On sent que quelque chose de grave s'est passé dans la vie d'Eva dans sa jeunesse et sa vie ne semble guère joyeuse. Et pourquoi doit-elle transporter un énorme cube de glace ?
Premier roman pour Lize Spit, roman d'adolescence, roman dramatique qui n'épargne pas la sensibilité du lecteur. Ce texte, qui démarre comme de joyeux souvenirs d'enfance, se teinte peu à peu de noir au fil des pages, jusqu'à la « débâcle » finale. Une belle découverte et une belle réussite.
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

jeudi 29 novembre 2018

"Les enquêtes de Lady Grace. 1, Un assassin à la cour" de Patricia Finney - Flammarion Jeunesse

Résultat de recherche d'images pour "Les enquêtes de Lady Grace Tome 1 : Un assassin à la cour « raconté » par Patricia Finney  Flammarion Jeunesse"Ce que nous allons lire, c’est le journal de Lady Grace, demoiselle d’honneur et « enquêtrice » au service de sa majesté Elisabeth 1ère (fille d’Henri VIII qui se maria 6 fois. Elisabeth accéda au trône à 25 ans  à la mort de sa ½ sœur, Marie Tudor).
La reine adore jouer au « jeu des mariages » pour ses suivantes à qui elle cherche des prétendants.
Voilà Grace contrainte de se plier à ce jeu alors qu’elle a 13 ans et aucune envie de se marier ! Trois prétendants vont faire assaut d’arguments pour être choisis par la demoiselle… Mais voilà qu’un meurtre est commis dans le palais le même soir et que tout semble accuser l’un des prétendants, celui à qui Grace avait justement donné sa préférence… La voilà donc sorti de son rôle de demoiselle d’honneur pour se lancer tambour battant dans l’enquête mais en cachette de la souveraine qui pourrait ne pas apprécier…
C’est vif, ça se lit avec plaisir et ça ne manque pas d’intérêt pour ce qui est du contexte historique de l’époque (tout particulièrement pour ce qui est des tenues et accessoires vestimentaires de l’époque [l’accoustrement] peu propices aux aventures trépidantes de Grace).
Il existe 10 tomes, si je comprends bien chacun évoque une enquête et Grace en est l’héroïne !
Arlette (Eyguières)

mardi 27 novembre 2018

"Stage de survie" de Christine Avel - Médium, Ecole des loisirs

Abel, élève de collège doit effectuer un stage en entreprise, en désespoir de cause, il va observer le fonctionnement du service comptabilité de Big Box, «une boîte qui fait des boîtes », grâce à sa belle-mère qui y travaille…
Stage de survie En plus il déteste les chiffres, ça menace d’être une vraie torture et ça commence mal…
Mais au moment où un audit s’annonce, un cambriolage a lieu dans le service et voilà Abel lancé dans une enquête trépidante et le stage s’avère beaucoup plus palpitant que prévu…
Par contre il ne pourra pas vraiment raconter tout ce qu’il s’est passé…. Secret oblige… ce n’est pas comme son copain Léo qui fait son intéressant après avoir fait son stage dans les services secrets (à ce qu’il dit…)
Bon petit roman, style vif et vocabulaire bien adapté, se lit avec plaisir et ne manque pas d’humour !
Arlette (Eyguières)

jeudi 22 novembre 2018

"Macbeth" de Jo Nesbo - Gallimard

Polar noir inspiré de la pièce Macbeth de Shakespeare.
Roman complexe, mais se lit facilement.
C'est l'ascension d'un policier Macbeth poussé par sa femme Lady à éliminer ses collègues pour devenir le chef de la police puis le maire de la ville pour la rendre "plus propre".
Trahison, compromission, tous les coups sont bons.
Excellent roman sur le pouvoir et son exercice, sur la nature humaine.
Charlette (Médiathèque d'Orgon)

samedi 10 novembre 2018

"Changer l'eau des fleurs" de Valérie Perrin -


Changer l'eau des fleurs par PerrinVoici une belle histoire, pleine de délicatesse, de douceur et de résilience. Violette vit seule, est gardienne de cimetière, après avoir été garde-barrière vingt ans avec son mari. Et oui, c'est elle qui change l'eau des fleurs, jette les bouquets fanés et accueille parfois dans son salon dépersonnalisé des personnes déboussolées. C'est elle qui remet dans son escalier les poupées portugaises qu'elle déteste, mais qu'elle expose pour ne pas faire de peine à son amie, qui lui en ramène régulièrement. Mais son refuge est à l'étage, dans sa chambre poudrée, rose et qu'elle n'a jamais eu le droit de décorer du temps de son mariage.
Elle fait un jour la connaissance de Julien Seul, dont la mère décédée avait fait le vœu de reposer dans le carré d'un inconnu. Ces deux esseulés vont se trouver, au travers de leurs souvenirs, de leurs souffrances et de leurs désirs d'amour et de bonheur.
Violette nous donne une belle leçon de vie, de compassion, et nous montre que malgré les pires drames, on peut encore avancer, croire à l'amour et au bonheur. Une écriture sensible, délicate.
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

mardi 30 octobre 2018

"La vraie vie" d'Adeline Dieudonné - L'Iconoclaste

Un roman coup de poing !
Le récit d’une fillette …
L’histoire presque banale d’un quotidien oppressant, violent, et terrorisant.
Un livre qui vous obsède, qui rentre dans votre tête et veut plus en sortir.
On lit la vraie vie le corps crispé et avec une boule au ventre.
Belle découverte de la rentrée littéraire !
A Lire .
Maria (Médiathèque d'Eyguières)

jeudi 25 octobre 2018

"Khalil" de Yasmina Khadra - Julliard

Khalil (Paperback) | Yasmina Khadra | Boek | Bruna.nlNul n’ignore les terribles événements survenus à paris le 13 novembre 2015.
Avec un énorme talent, subtilité et sans parti pris, Yasmina Khadra se met dans la tête de Khalil. Pas pour le comprendre non, mais pour le suivre dans le cheminement d’un endoctrinement ; presque banal !
Un roman fort, percutant !
A lire.
Maria (Médiathèque d'Eyguières)

jeudi 18 octobre 2018

"L'hiver du mécontentement" de Thomas B. Reverdy - Flammarion

On est plongé dans les années 1978-1979 en Angleterre où des grèves paralysent le pays. 
C'est l'hiver qui sonne le, glas d'une époque où le parti Travailliste perd le pouvoir et où Thatcher arrive.
L'Hiver du mécontentementC'est une radiographie de la société anglaise qui va basculer vers le capitalisme et la mondialisation et le règne sans pitié de la finance.
L'hiver du mécontentement est le titre donné par le "Sun" pour qualifier cette époque.
C'est aussi la première phrase que prononce Richard III dans la pièce de Shakespeare.
Mais c'est aussi l'histoire de Candice qui répète cette pièce et incarne Richard III, et qui livre à vélo des colis et des plis pour payer ses cours de théâtre.
C'est à travers ses yeux que l'on voit se déliter la société et l'ascension de la Dame de Fer.
Sa rage et son énergie illuminent le roman.
Un roman qui se lit d'une traite.
Médiathèque d'Orgon